Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ....

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés indésirables ou inattendus:

Signalez!


Partagez | 
 

 Les handicapés piégés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
charles
Actif
avatar

Nombre de messages : 494
Localisation : Grenoble
Type d'amputation : Amputation tibiale gauche traumatique- prothèse REFLEX VSP (Össur), manchon 3S
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Les handicapés piégés   Sam 3 Jan 2009 - 16:09

Editorial paru dans Le Monde, édition du 3 janvier 2009 :

"Depuis le 1er janvier, nombre de familles découvrent que les frais de transport des personnes handicapées entre leur domicile et le centre où elles reçoivent des soins sont désormais moins remboursés. Jusqu'à présent prises en charge par l'assurance-maladie, ces dépenses sont aujourd'hui intégrées dans un nouveau dispositif : la prestation de compensation du handicap (PCH). Seul problème : celle-ci est plafonnée à 200 euros par mois alors que les seuls frais de taxi peuvent dans certains cas dépasser 1
000 euros lorsque le handicap nécessite plusieurs séances de soins par emaine.

Certes, cette modification n'est pas une surprise : elle figure en toutes lettres dans un décret paru en février 2007, antérieur à l'élection de Nicolas Sarkozy à l'Elysée. Le gouvernement actuel n'est responsable que de sa mise en oeuvre. Conscient des difficultés, il a constitué un groupe de travail piloté par la direction générale de l'action sociale. Mais, pour le moment, les travaux de celui-ci sont au point mort.

Difficile de ne pas établir un parallèle entre ces décisions prises au détour d'un décret, presqu'en catimini, sans concertation préalable et la réaction pour le moins affligeante du Parquet à la suite de la mort d'un patient décédé le dimanche 28 décembre à Paris, après la vaine recherche d'un lit en réanimation dans les hôpitaux d'Ile-de-France : "Si on avait trouvé une place, ça n'aurait pas changé les choses (...).

Il y avait peu de chances de le sauver." Que d'humanité ! Difficile également de ne pas rapprocher cette gestion, purement comptable, de la santé des voeux de Nicolas Sarkozy, affirmant, le 31 décembre, qu'il ne laisserait "pas les plus fragiles se débattre seuls dans les pires difficultés".

Que l'assurance-maladie doive réaliser des économies n'est pas contestable. Que cela demande des efforts à tous, y compris peut-être aux familles de handicapés, peut se discuter. Mais appliquer mécaniquement des décisions si lourdes de conséquences pour certains des plus démunis des Français n'est pas acceptable. Et tenir le soir des voeux du Nouvel An des propos si rapidement démentis par les faits risque de décrédibiliser encore un peu plus la parole politique."

Une illustration supplémentaire de la gestion purement comptable de la Santé ... Ce début d'année dans les hôpitaux en est une belle démonstration, et l'hypocrisie ambiante des politiques qui ne veulent pas assumer leurs "dégats collatéraux" aboutit à la garde à vue et l'interdiction d'exercer immadiate d'une infirmière ...

_________________
Amputé tibial gauche traumatique. Prothèse : manchon 3 S, pied REFLEX VSP (Össur). Orthoprothésiste : Chabloz Orthopédie (Grenoble).

Revenir en haut Aller en bas
http://blog.myspace.com/onelegbk
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les handicapés piégés   Dim 11 Jan 2009 - 9:00

Je suis en colère aussi de beaucoup d'hypocrisie.
Des économies, il y en a à faire, oui!
J'ai été hospitalisé 5 jours après un malaise important en ville.
J'ai vu trois neurologues différents en trois jours et je suis ressortie sans aucun examen (sauf un scanner aux urgences)
J'ai bien fait comprendre qu'il n'était pas utile d'y avoir autant de médecin par service si le reste ne suit pas!
le personnel de service a passé son temps au tél entre les secrétariats de radio, médecins, ect..
elles ont bien plus important à faire dans un service hospitalier que de remédier à des prises en charges incoherentes.
Ma colère est d'autant plus importante que j'oeuvre pour le domaine des maladies rares et que certains médicaments orphelins sont sur la sellette!!

Je déplore aussi le manque de citoyeneté de certains malades qui n'hésitent pas à prendre des VSL alors qu'ils pourraient faire autrement.
Alors, oui, des économies, il y en a à faire!

Je reviens de deux jours de concertation concernant le plan maladies rares 2005/2008 instauré par le gouvernement et il a été bien démontré la différence de prise en charge selon les caisses régionales. Pourquoi ?

Voilà un petit coup de gueule qui me fait du bien
amicalement
Revenir en haut Aller en bas
 
Les handicapés piégés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camping car pour handicapés
» amenagement handicapé
» Valco dogo handicapé - REFUGE SPA DE MENOIS (10)
» Oiseaux handicapés : quels soins et aménagements ?
» Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Société - Vie quotidienne :: Débats de société-
Sauter vers: