Le Forum d'ADEPA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ...

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés inattendus: il peut s'agir de piratage!

Signalez!


 

 Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public...

Aller en bas 
AuteurMessage
Wahoo
Actif
Wahoo

Nombre de messages : 102
Age : 50
Localisation : Ste Geneviève Des Bois - Essonne
Type d'amputation : Tibiale gauche suite erreur chirurgicale
Date d'inscription : 31/12/2008

Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... Empty
MessageSujet: Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public...   Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... EmptyVen 9 Avr 2010 - 15:32

Tiens aujourd'hui je me sens en forme pour écrire...
Je vais donc vous conter une histoire véridique, la mienne!

A l'heure actuelle, on parle beaucoup du "Handicap" et de "l'insertion professionnelle des personnes handicapées".

Bien évidemment, cela n'est pas nouveau.

Bien évidemment, comme pour l'embauche suite au passage aux 35 heures, on est en droit d'attendre que les administrations et la fonction publique montrent l'exemple en matière d'embauche de personnes handicapées.

Il y a 12 ans, octobre 98, je suis rentré dans un organisme de service publique de la branche famille, une caisse d'allocations familiales.

J'ai passé mon entretien oral sans mentionner que j'étais reconnu travailleur handicapé pour 10 ans (1995-2005), par fierté et parce-que je n'avais pas envie de demander l'aumône.
Une fois recruté, j'ai fait part, à la responsable des RH, de ma qualité de travailleur handicapé en expliquant les avantages pour en terme d'exonération de charges et afin de pouvoir bénéficier de la prime d'embauche AGEFIPH, prime qui m'aurait permis de faire équiper un nouveau véhicule, le précédent ayant été volé...

Or, quelle ne fut pas ma surprise au moment de signer mon contrat d'embauche. Bien évidemment, je fus embauché en tant que travailleur normal, le soi disant quota de travailleur handicapé étant atteint et je ne pus donc bénéficier de la prime à la signature. De plus, à mon contrat de travail était joint un avenant.
Il faut que je vous explique qu'en tant que salarié de la branche famille nous avons un avantage, en cas de maladie, nous ne perdons les 3 jours de carence car il y a compensation entre la CAF et la sécurité sociale.
Or moi sur mon avenant, il était indiqué que pendant 4 ans, si je devais être absent pour maladie et que l'origine était mon handicap, je ne pouvais bénéficier de la compensation entre la CAF et la sécurité sociale et donc que je perdais les 3 jours de carence.

Bon, je faisais comme on dit "contre mauvaise fortune, bon cœur", j'avais un boulot et j'ai fermé ma gueule...

Il faut que je précise également qu'à 250m de mon lieu de travail, nous avons un parking privé sur 5 niveaux et qu'il y a, pour les "huiles", un parking également au sous-sol du bâtiment où je travaille avec 1/4 de places constamment libres.
Or quand je ne suis pas blessé ou que je ne souffre pas trop, 250m, c'est mon autonomie maximale. Sachant bien sur qu'en fonction de l'heure à laquelle je commence, les places dispos sont souvent au dernier étages et que pour sortir, il faut passer par les rampes d'accès des voitures...

Il y a 6 mois de cela, le médecin du travail a demandé à ce que je bénéficie d'une place attitrée au sous-sol de mon bâtiment afin d'éviter de trop marcher, place qui m'a, bien entendu, été refusée au motif qu'il n'y en avait pas de disponible.
Par contre, on m'en a réservé une au parking distant...
Comme la dernière fois, j'ai fait "contre mauvaise fortune, bon coeur".

Or 15 jours après, je reçois un courrier du Directeur des RH me demandant de lui faire parvenir le plus rapidement possible la reconnaissance de Travailleur Handicapé en cours de validité.

Normal, la loi s'étant durcie en matière d'embauche d'handicapés et les pénalités étant tellement élevées, ils ont tout intérêt à ce que je leur fasse bénéficier d'exonérations... Sauf que étant embauché en tant que travailleur valide, je n'ai pas fait renouveler mon statut de TH. Cela ne me servait à rien vu que "grâce" à mon employeur je n'ai bénéficié de... RIEN.

Et aujourd'hui, on a besoin de moi! Enfin, ne rêvons pas, moi je ne les intéresse pas, seulement ma reconnaissance...
Comme je l'ai dit à ma sous directrice qui m'a convoqué suite à ma lenteur à produire le document réclamé.
1- La caisse n'a rien fait pour moi, je ne vois pas pourquoi à mon tour je devrai faire quelque chose...
2- Je ne suis pas reconnu TH, et comme dans la caisse cela ne m'a servi à rien, je ne ferai rien quant à mon renouvellement de statut de TH.

Tout ça pour dire que je travaille dans un organisme de service public, et cet organisme n'est même pas foutu de montrer l'exemple en matière d'embauche de TH...
Revenir en haut Aller en bas
Morgan
Actif
Morgan

Nombre de messages : 289
Age : 31
Localisation : Lille
Type d'amputation : Fémorale droite de type gritti suite AVP // MANCHON Chabloz GENOU C-leg et PIED Flexwalk
Date d'inscription : 16/03/2010

Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... Empty
MessageSujet: Re: Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public...   Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... EmptyVen 9 Avr 2010 - 16:14

Quel discours! Et belle histoire...enfin c'est quand même du grand n'importe quoi.
Alors aujourd'hui avec la "crise", les entreprises n'embauchent pas de travailleurs valides. Mais comment allons nous faire nous les jeunes Handi qui entrent juste dans le monde du travail????
Je me pose quelques questions...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... Empty
MessageSujet: Re: Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public...   Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... EmptyVen 9 Avr 2010 - 22:32

A mon tour d'y aller de ma petite histoire.
Pour Morgan, je crois que les jeunes Handi ont plus de chances de se faire embaucher maintenant (je dis bien, je crois !)

Dans mon cas, c'est un peu différent dans le sens ou je suis devenu handicapé bien après mon entrée dans ma boite. Je suis facteur à la poste et fonctionnaire depuis 1980. Or lorsque j'ai formulé mon souhait de réintégrer sur un poste aménagé j'ai du passer devant un médecin conseil qui a préféré me prolonger de 6 mois sauf que les RH m'ont généreusement octroyé 3 mois !!!! cherchez l'erreur !
Depuis j'ai appelé les RH pour en savoir un peu plus et leur réponse a été quelque peu .... spéciale.
D'après ce que j'ai compris, il serait souhaitable que je reste au maximum en CLM et ensuite demander un départ à la retraite anticipé pour invalidité ...
En effet, il semblerait que ce soit plus intéressant pour l'entreprise d'embaucher un TH plutôt que de garder un ex-valide ...
Quoiqu'il en soit, je vais faire tout ce qu'il faut pour reprendre le boulot et arriver à cumuler suffisamment de trimestres pour partir avec une pension à peu près correcte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... Empty
MessageSujet: Re: Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public...   Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... EmptySam 10 Avr 2010 - 12:18

à mon tour,
j'ai été aide soignante depuis 1980, ASH depuis 76. j'ai été amputée en mars 2004 et il m'était impossible de reprendre mon boulot. ( entre deux, j'ai vu quelques personnels hospitaliers qui me posaient la question : pourquoi ne peux tu pas reprendre en tant qu'AS puisque un tel, amputé comme moi, a repris? il me tient donc à coeur de préciser qu'être amputé sur un corps valide est different quand le corps est malade!J'ai donc demandé un reclassement ! rien pour l'instant et j'ai couru dnas le statut de CLM. je pouvais avoir un boulot aux archives mais on m'a fait comprendre que ce poste conviendrais mieux à des personnes moins atteintes (problème de dos)
on m'a fait comprendre aussi que ce serait mieux que je m'en aille avec une retraite pour invalidité, ce que j'ai fait,par ras, le bol, impuissance, ect.. (je ne connaissais pas d'asso à cette époque) aujourd'hui, petite retraite qui ve me courir toute la vie..
je me suis bien fait avoir surtout qu'il me manquaient à cette époque un quart de point pour acceder à un grade supérieur. de plus, je n'ai même pas pu profiter de mon mi temps thérapeutique d'un an (je n'ai fait que 10 jours)
je me suis fait avoir en beauté et j'avoue que j'ai encore beaucoup d'amertume.
Si j'avais eu la mentalité d'aujourd'hui à cette époque, j'aurais été moins conne! voilà ce que c'est que d'être trop honnête car j'aurais pu , ça je le savais, retravailler quelques temps quitte à reprendre de l'arrêt mais je ne voulais pas "handicaper" l'équipe. comme on vous demande de faire de plus en plus avec le même nombre de personnel.
L'honneteté ne paie pas ! alors, oui, je peux me regarder dans une glace car j'étais en accord avec moi même mais est ce que ça valait le coup ?
amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... Empty
MessageSujet: Re: Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public...   Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Etre Travailleur Handicapé dans un organisme public...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Certains calibres sont dans le domaine public mais pas leurs noms...
» Livres pdf gratuit sur l'Horlogerie (tombés dans le domaine public)
» Question brevet, domaine public, (suite réunion FàM/Hublot)
» Soleil ou ombre?
» Avion: voyager côté hublot est plus dangereux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Société - Vie quotidienne :: Débats de société-
Sauter vers: