Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ....

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés indésirables ou inattendus:

Signalez!


Partagez | 
 

 Suppression et fermeture des centres d'appareillage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Suppression et fermeture des centres d'appareillage.   Mer 13 Oct 2010 - 12:48

Depuis début septembre 2010 tous les centres d'appareillage ont été fermés en France et les personnels licenciés.
Très peu d'informations sur google, aucune dans la presse, ni sur le site du secrétariat d'état aux anciens combattants.
Aucun civil n'a été informé, seuls les militaires semblent avoir été informés.
100 000 amputés sont concernés, autant dire une niche électorale qui n'intéresse personne.

Etiez vous au courant ?

Comment allons nous réagir ?

1- Une pétition:
Je voudrais faire signer une pétition pour le rétablissement des centres d'appareillages, ou au moins des spécialistes qui nous reçevaient, à l'entrée de l'exposition "Handicap et Dépendance" qui passe à LYON
19-20 octobre 2010
Place Antonin Poncet

et à CHERBOURG
05-06 novembre 2010
Salle des Fêtes
Question...quel doit être le texte de cette pétition ? Avez vous des suggestions ?
Si l'Adepa s'engage a faire circuler une pétition je la ferai signer sur Cherbourg.
Mon syndicat pour d'instant reste quand à lui sur le statu quo. (il n'existe toujours pas de section syndicale spécifique pour les handicapés, quand ceux-ci travaillent ils sont rattachés a leur secteur quand ils ne travaillent pas ils sont rattachés au syndicat de chômeurs)

2-Manifester.
J'ai manifesté hier avec les retraites à Cherbourg nous étions environ 20 000 selon la presse, soit un Cherbourgeois sur 5 (Cherbourg et villes environnantes:environ 100 000 habitants !)

J'ai manifesté en fauteuil roulant une fois n'est pas coutume, tout en brandissant ma pancarte (voir photo jointe) et en montrant ma prothèse de pied gauche abimée afin d'expliquer aux badauds la conséquence de la disparition des centres d'appareillages. (réparations non automatiques, délais d'attente plus longs, accord préalable de la sécu pour la moindre réparation, estimation technique de l'état de la prothèse dévolue au seul médecin traitant, techniquement ignorant des derniers progrès réalisés en orthopédie etc...et le bouquet: destruction par le centre d'appareillage des dossiers médicaux civils au moment de la fermeture-la sécu ayant refusé de récupérer ces dossiers-)

3-Informer la presse.
La presse ne semble pas au courant..ils relaieront l'information lorsque nous les en informeront.

Information reçue par les militaires sur la fermeture des dir
Revenir en haut Aller en bas
RBK
Actif
avatar

Nombre de messages : 677
Localisation : Suisse
Type d'amputation : RBK 1987
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Suppression et fermeture des centres d'appareillage.   Mer 13 Oct 2010 - 21:23

A l'époque ou j'étais encore en France, le centre d'appareillage dont je dépendais était surtout un frein (et je modère mes propos) pour mon appareillage. Je devais par exemple prendre une journée de congé pour aller à un rdv (200km) payer les frais de transport tout en étant passé au préalable chez mon médecin traitant pour avoir une ordonnance. Ensuite le centre facturait un forfait de 10% du prix de la prothèse pour ses frais...
Finalement et à la demande de ma CPAM je ne passais plus par ce "service", mon appareillage était de même qualité et la SECU faisait 10% d'économie.
C'est pour moi vraiment un très mauvais souvenir et surtout une entrée pénible dans ce monde que le jeune amputé que j'étais découvrait.

_________________
RBK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suppression et fermeture des centres d'appareillage.   Jeu 14 Oct 2010 - 12:37

Personellement je n'ai jamais été facturé par le centre d'appareillage et les frais de transport étaient intégralement remboursés.(a condition de faire viser la feuille de convocation à l'arrivée) En outre quand j'avais besoin de gaines ou bonnets, il y en avait toujours en stock.

Peut être que votre problème est une question de pourcentage d'invalidité. Êtes vous bilatéral ?
Sinon c'était peut être un centre CPAM. Dépendiez vous des ACVG?
Les réglements ont peut être aussi changés, depuis le temps. De quand date vos problèmes ?
Revenir en haut Aller en bas
RBK
Actif
avatar

Nombre de messages : 677
Localisation : Suisse
Type d'amputation : RBK 1987
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Suppression et fermeture des centres d'appareillage.   Jeu 14 Oct 2010 - 22:43

Le coût facturé par le centre d'appareillage était directement facturé a la SECU (je ne payais pas mais je voyais passer la facture)
Je ne suis que RBK mais je ne pense pas que ça change quelque chose.
C'était le centre d'appareillage des anciens combattants de Grenoble entre 1987 et ~2000. Je bosse et n'ai jamais rien demandé. A l'époque je payais de ma poche mes Flex-foot.

_________________
RBK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suppression et fermeture des centres d'appareillage.   Ven 15 Oct 2010 - 20:58

Bizarre...quels étaient vos revenus à l'époque ?

Vous êtes sans doute mal tombé.

Le fait de travailler ne vous empêche pas de faire valoir vos droits, au contraire.
Le problème c'est qu'il n'y a pas d'organisation pour informer les amputés de leur droits.
Le droit lui même semble assez flou et disparate d'une région à l'autre.
J'ai eu des pieds sachs plusieurs années avant d'entendre parler de pieds dynamique.
Les deux premières années je n'ai eu que deux paires de bonnets et ce n'est qu'après les avoir usées jusqu'à la corde que l'on m'a appris qu'il existait aussi des gaines.

Ce qui est certain c'est que l'amputation touche toute les catégories sociales et professionnelles mais néammoins toutes les catégories sociales et professionnelles ne sont pas armées de la même façon pour y faire face.

Il en résulte que certaines catégories dépendent davantage de la médiation du centre d'appareillage, pour être équipées correctement.

De plus certains prothésistes pourraient profiter de la disparition des centres d'appareillage pour imposer ou surfacturer des réparations à la sécu sans risque d'être contrôlés ni d'être contredits (les amputés ont besoin de leur guibolle)...la porte est ouverte aux abus.
Au final, sur les économies réalisées je suis sceptique.
D'autant qu'il semblerait qu'il soit impossible d'acheter des flex foot directement sur internet. Impossible donc de faire jouer la concurrence ni de se passer des intermédiaires...

Et il y a aussi le problème des amputés agés, ceux sous curatelle, les cas sociaux etc...on ne peut balayer une moitié des amputés sans risquer de se voir balayé un jour.

La solidarité n'est pas qu'un mot ...c'est aussi une assurance. Voire, un investissement à part entière. C'est la société qui investit pour son avenir.

En participant au logiciels libres, mais aussi à la veille sociale, la veille économique et la veille politique et donc à l'intelligence collective, les "parasites" participent indirectement à la création de richesse. Nous vivons dans une économie cognitive.
Donc nous sommes tous solidaires, au sens ou le monde ira la ou les internautes iront.
Or les internautes sont majoritairement retraités, chômeurs, handicapés, mères au foyer, étudiants... et sont les vrais community managers, ils portent l'avenir. Les community managers "institutionnels", quand à eux, sont minoritaires.


A bon entendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suppression et fermeture des centres d'appareillage.   Mar 19 Oct 2010 - 15:14

.


Dernière édition par petitbouchon le Lun 22 Oct 2012 - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Massé
Actif
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 52
Localisation : Avranches
Type d'amputation : tibiale gauche réalisée en 1990 appareillage systeme otto bock depuis juillet 2010
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: Suppression et fermeture des centres d'appareillage.   Jeu 21 Oct 2010 - 18:54

Bonsoir , je voudrais rebondir sur ce que je viens de lire et il convient d'apporter un certain nombres de bémol sur la fermetures des centres d'appareillage.
Les centres d'appareillages sont des structures qui dépendaient du ministère de la défense et qui proposaient leur services par des conventions à des caisses de sécurité sociales. Du fait des restructurations au ministère de la défense les conventions ont été dénoncées par les caisses et la mission à du être reprises par les caisses dont vous dépendez.
Ceci dit il faut avoir quand même à l'esprit que les remboursements se font sur la base du TIPS, et ce n'est en aucun cas le centre d'appareillage qui rembourse les prestations sauf par l'intermédiaire des bénéficiaires de l'article L115 du code des pensions militaires d'invalidité.
Dans le cadre de la nouvelle réorganisation la fonction remboursement des L115 est prise en charge par la CMNSS de Toulon.
Le lien ci après vous explique tout https://www.cnmss.fr/rubrique.php?id_rubrique=171

_________________
Expert handicap pour le syndicat FO DEFENSE
Membre du conseil handicap de la confédération Force Ouvrière
Revenir en haut Aller en bas
http://www.remember39-45.org/news/news.php
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Suppression et fermeture des centres d'appareillage.   Jeu 21 Oct 2010 - 23:11

Le problème n'est pas de savoir si nos prothèses seront remboursées, mais si elles seront simplement prescrites et contrôlées dans de bonnes conditions.
Puisqu' avec la fermeture des centres d'appareillage, il n'y a plus d'intermédiaire entre le prothésiste et la CPAM pour vérifier la bonne réalisation des prothèses et leur conformité aux devis, puisque la CPAM ne décide de rembourser ou pas que sur dossier et apparemment sans voir ni les prothèses ni les amputés, il y a bien une perte de service voire une possible perte financière en cas de fraude, sans parler de la perte de temps pour les amputés puisque le médecin traitant, désormais seul prescripteur , n'a qu'une compétence limitée en prothèses, et que sa prescription n'a aucun caractère exécutoire, puisqu'il faut patienter et attendre l'accord de la CPAM pour chaque petite réparation ou renouvellement.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suppression et fermeture des centres d'appareillage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suppression et fermeture des centres d'appareillage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suppression et fermeture des centres d'appareillage.
» Les centres d'appareillage- rappel historique-
» Fermeture du phare de l'île Vierge (vidéo)
» Clignotants et fermeture centralisée
» Pétition - Pour la fermeture de "Animals Express"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Société - Vie quotidienne :: Droits et Législations-
Sauter vers: