Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ....

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés indésirables ou inattendus:

Signalez!


Partagez | 
 

 Bonjour, questionnement sur le côté psychologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Jeu 12 Mar 2009 - 21:25

Bonjour à tous,

Le petit ami de ma fille a eu chez nous il y a tout juste 4 semaines un accident domestique. Arrachement du pouce gauche. Le doigt a été retransplanté mais ça n'a pas marché. Au bout de 48 h amputation niveau 3 (tête du métacarpien).
Pour l'instant il assure comme on dit, il est bien entouré mais je me demande si vous tous vous êtes tous passés par une phase de dépression ou non. Est-ce obligatoire d'être mal moralement ? Est-ce que cela peut arriver quelques mois plus tard ? ou jamais ?

Je sais bien que par rapport à une amputation plus lourde, vous me direz que c'est moins grave mais l'image du corps est modifiée de toute façon.

Avez-vous eu peur du regard des autres ? Est-ce que cela passe avec le temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Ven 1 Oct 2010 - 9:56

bonjour Muriel,

moi je suis passée par une phase de dépression, et bien que sa fasse 3 ans que j'ai été amputée je fais toujours un peu de dépression, je suis suivie pour sa sur le plan médical.

amicalement!

PASCALINE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Ven 1 Oct 2010 - 10:24

Bonjour,
Que ce soit une jambe ou un orteil (ou un pouce), je pense qu'il puisse y avoir psychologiquement des étapes à franchir.
Je ne parle pas du côté handicap physique qui est compéltement different mais de l'image corporelle comme vous dites et aussi le fait de se rendre compte que nous ne sommes pas immortels, que le corps est vulnérable !
je ne sais pas ce qu'en pensent les autres personnes et j'aimerais avoir leur avis sur ce point
amicalement
Revenir en haut Aller en bas
marc
Actif
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 58
Localisation : basse normandie
Type d'amputation : fémoral gauche
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Ven 1 Oct 2010 - 11:34

Cela fait 33 ans que je suis amputé et je dois dire qu'il est dommage qu'à cette époque là aucun accompagnement psychologique n'était prévu dans le milieu hospitalier ou de réeducation .
Je pense que les choses ont changé maintenant et c'est tant mieux ! thumleft

_________________
Revenir en haut Aller en bas
syl
Actif
avatar

Nombre de messages : 680
Age : 51
Localisation : Brest finistère nord
Type d'amputation : amputation femorale genou c leg pied flex walk evo
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Ven 1 Oct 2010 - 13:31

Comme le dit vsti, il faut réapprendre à vivre avec un corps différent avec le regard des autres qui peut etre pesant , leur réflexion (personnellement, cet été deux personnes m'ont dit que ça les genés de me voir sur la plage je l'ai est envoye boullait), chose qui n'est pas évident pour tout le monde. Aujourd'hui beaucoup de progrès ont été fait pour l'accompagnement psychologique. Au centre, si on désirait voir le psy des RDV étaient pris sur les heures de réeducation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Sam 2 Oct 2010 - 14:39

Bonjour Muriel,

Je m'appelle Martine et j'ai été amputée de la jambe droite suite à un accident de moto. Une voiture a doublé là où il ne fallait pas.
Lorsque le corps est mutilé quelque soit la mutilation, il n'accepte pas toujours cette nouvelle situation. Les douleurs physiques et morales sont à regrouper pour mieux être suivi par un psychologue. Moi je le suis depuis l'accident (13/04/09) et ce n'est pas fini. Je vois deux psychologues un à l'hôpital et l'autre dans le village. Elles ont toute les deux des méthodes totalement différentes pour me suivre et elles sont complémentaires.

Lorsque j'étais à l'hôpital de Montpellier, il a fallu que j'attende d'être dans le service orthopédie pour pouvoir la psychologue et ensuite au centre de rééducation j'ai pu en voir une autre pratiquement dès mon arrivée. J'ai aussi eu des séances de relaxation et de sophrologie qui m'ont fait beaucoup de bien.

Chaque personne réagit différemment à une amputation et çà c'est le propre de chacun.

Voilà j'espère t'avoir un peu éclairer sur ce domaine.

Amitiés.

Martine
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2081
Age : 63
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Dim 3 Oct 2010 - 20:14

Bonjour Muriel,

Comme le dit très justement Martine,
Citation :
Chaque personne réagit différemment à une amputation et çà c'est le propre de chacun.
Personnellement, j'ai eu plusieurs orteils amputés accidentellement, et on m'a réimplanté le gros orteil presque contre ma volonté. Au bout d'un mois, alors que la greffe avait prise, je ne voulais toujours pas de cet appendice mort et j'ai demandé à être à nouveau amputé.

Non seulement, je ne regrette pas cette décision, mais j'en veux toujours au toubib qui ne m'a pas écouté.

Cette question psychologique est vraiment propre à chacun.

Amicalement
JP

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Lun 11 Oct 2010 - 9:18


je suis en pleine deprime depuis samedi matin chez mon prothesiste, des qu'il m'a expliqué qu 'il ni avait pas d'autres solution qu'un manchon qui monte jusqu'en haut de toute ma cuisse, là j'ai craqué, je me suis écroulée, il a fait le moulage malgré moi, il a dit que dans ces conditions là c'etait pas possible mais que c'etait la seule solution pour que ma prothèse tienne definitivement.
depuis samedi je suis au creux de la vague, mon sourire a disparu et mes yeux sont des rivières qui n'en finissent plus de couler.
je deteste cette matière sur ma cuisse, c'est horrible, je trouve sa malsain, je deteste ma jambe, ja la hai, depuis ma plus tendre enfance elle ne m'a créé que des ennuis de toutes sortes, et depuis l'amputation je la considère comme une chose hideuse qui n'a plus de sens.
j'en ai assez ,je veux que tout s'arrete, plus envi de rien, plus gout à rien, j'arrive plus à réagir, je pleure tout le temps ou je reste là sans réaction!
au secours, aidez_moi, conseillez moi, j'ai une grande envie de plus vivre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Lun 11 Oct 2010 - 10:27

Bonjour Pascaline,

Ta détresse me touche profondément, que te dire ? Je ne suis pas psychologue, juste une personne qui aussi a des moments de doutes, de faiblesses, un mec banal sommes toutes.

Ce serait si simple de te dire de te ressaisir et que tu puisses le faire ... Seulement nous savons tous ici que ces périodes là sont tellement difficiles à gérer ...

Il n'y a pas de méthode miracle (ça se saurais !) Non, il n'y a que la sensibilité de chacun, son vécu et sa volonté de progresser.
Ce manchon dont tu parles, ne le considère pas comme un intrus, essayes de le porter et d'analyser de la façon la plus objective que tu le peux ce qu'il t'apporte (bien, mal, pas mieux...)
Mais surtout, si tu n'es pas bien dans ta tête, va voir un (ou une) psychologue, ça aide considérablement et suivant où tu habites il y a peut-être un CMP qui pourras te fournir toute l'aide dont tu as besoin.

Si tu as envie de parler, je te donne mes coordonnées en mp et en attendant je te souhaite plein de courage et te fais de grosses bises amicales.

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 802
Age : 47
Localisation : Alsace (68)
Type d'amputation : RAK
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Lun 11 Oct 2010 - 18:04

pascaline45200 a écrit:

je suis en pleine deprime depuis samedi matin chez mon prothesiste, des qu'il m'a expliqué qu 'il ni avait pas d'autres solution qu'un manchon qui monte jusqu'en haut de toute ma cuisse, là j'ai craqué, je me suis écroulée, il a fait le moulage malgré moi, il a dit que dans ces conditions là c'etait pas possible mais que c'etait la seule solution pour que ma prothèse tienne definitivement.....
Si tu pense que ton prothésiste insiste trop pour faire à sa guise, n'hésite pas à aller en consulter un autre, ne serait-ce que pour avoir un deuxième avis, objectif et nouveau.
Un jour, las de ne pas trouver satisfaction chez mon prothésiste chez qui j'allais depuis 30 ans, j'ai fait plus de 600km (à mes frais plus quelques nuits d'hotel) pour faire réaliser une nouvelle emboiture. Non seulement cela à résolu mon problème, mais cela à également permis à mon prothésiste (chez qui je retourne depuis) de se remettre un peu en question et admettre qu'il pouvait aussi se tromper... Cela m'a couté une semaine de congés et "un peu" d'argent, mais m'a sorti d'une impasse et redonné un sacré coup de moral.

_________________
       N'est grave que ce qu'on veut bien considérer comme tel.            (Xavier Patier)
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
Actif


Nombre de messages : 382
Age : 41
Localisation : Montpellier
Type d'amputation : fémorale gauche, genou Endolite KX-06, pied Freedom Highlander
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Lun 11 Oct 2010 - 20:21

Pascaline,

il arrive que des personnes ne supportent pas l'emboîture d'une prothèse traditionnelle. Question de tolérance physique, psy... On n'est vraiment pas tous pareil.

Si cette solution t'es insupportable, renseignes-toi à propos de l'ostéo-intégration, qui permet l'appareillage sans emboiture à l'aide d'une "fixation" directe dans le fût fémoral. C'est une opération chirurgicale non négligeable et pas remboursée, mais c'est une solution alternative. J'ai rencontré une personne en ayant une et c'était la solution qui lui convenait.

www.osteointegration.fr

Courage à toi, des solutions existent.

-edit-

après relecture, je ne comprends pas bien : tu parles d'emboîture qui monte jusqu'en haut de la cuisse mais tu indiques une amputation tibiale sur ton profil...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brasseriedesgarrigues.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Lun 11 Oct 2010 - 23:10

je m'exprime décidément très mal, c'est le manchon qui monte tout en haut de la cuisse,apparement un nouveau style de manchon qui se recouvre d'un autre revers, qui permet au manchon ne pas se replier vers la prothèse, soi-disant que la prothese ne se deboitera plus d'elle-mème, mais mon probleme est psychologique, ayant subit à l'age de 12 ans des attouchements dans un etablissement médical de paris de la part de 3 jeunes étudiants en medecine qui se sont amusés de moi, je ne supporte plus depuis cette époque des soins trop haut sur mes cuisses, j'ai trop peur, le cauchemard ressurgit, et cette matière tout le long de ma jambe c'est insupportable; jusqu'au genous sa passait, mais cette fois c'est trop me demandé, et ces démangeaisons perpetuelles et ces rougeurs, l'été se sera une véritable torture.
j'en viens à deteste ma jambe, les mains des hommes me repugnent, un dégout de vivre monte en moi, je suis épuisée de subir tous ces médecins, ces kinés, ces prothesistes, et pourquoi y a t'il pas assez de femmes dans la medecine, parfois le pense passer au pire!

je suis fatiguée psychologiquement, depuis ce soir j'ai un traitement sévère pour la dépression, ensuite reste à voir une psy, mais j'ai deja tenté ma chance 3 fois et à chaque consultation je pleure et ne peux plus articuler.

Merci d'avoir répondu à mon appel au secours, car c'est vraiment un S.O.S
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Mar 12 Oct 2010 - 20:59

salut Pascaline,
tes propos sont inquiétants,je te propose un coup de pouce:je suis amputé gritti(désarticulé de genou).
quel type de manchon as-tu DANS l'emboiture?mousse chaussé avec une gaine,silicone...
par exemple,avec un silicone à accroche distale,la cuisse est "libre.
je suis moi-même ortho(suite à mon accident),et je pense que ton ortho t'a mis une gaine silicone qui assure la suspension de la tibiale par un "accrochage" sur la cuisse;on met ça quand on ne peut pas créer d'accrochage mécanique=osseux.il faut voir l'aspect de ta cuisse,une découpe KBM par exemple(la partie haute de l'emboiture vient s'accrocher au-dessus des condyles fémoraux)pourrait être tentée:parles en !
je dis toujours qu'il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions! reste à les trouver,alors cherchons...
je peux te citer nos expériences de marche,de sport et de loisirs, avec des amputés au moral le plus bas, si tu le souhaites...
courage!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   Mer 13 Oct 2010 - 13:04

Passé la première année ou j'avais la frite, il m'a fallu dix ans pour bien vivre avec.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour, questionnement sur le côté psychologique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour, questionnement sur le côté psychologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour, questionnement sur le côté psychologique
» Bonjour aux amoureux des animaux
» bonjour,je me presente;
» bonjour je suis josy
» bonjour du maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Prothèses - Appareillage :: FAQ - Foire aux Questions sur l'amputation-
Sauter vers: