Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ....

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés indésirables ou inattendus:

Signalez !


Partagez | 
 

 Prothésiste et travail...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
loack
Actif


Nombre de messages : 26
Age : 40
Localisation : Lyon
Type d'amputation : Amputation fémorale gauche (+ plexus brachial gauche)
Date d'inscription : 26/05/2005

MessageSujet: Prothésiste et travail...   Sam 25 Juin 2005 - 10:45

Bonjour, je me pose une question juste maintenant, car je débute dans le milieu professionel : eh oui, ça ne fait que 6 mois que je travaille... J'aimerai savoir comment ça se passe, si au niveau de la loi il y a un texte qui parle de la possibilité pour une personne handicapée (en l'occurence pour un amputé), de poser un jour spécial pour aller voir son prothésiste... En effet, je vais devoir aller voir mon prothésiste, peut-être même refaire une emboiture, et je me demandais s'il fallait que je pose des jours de congés normaux (parmis le petit nombre que j'ai) à chaque fois, ou si il y avait un moyen de prendre des jours style "arrêt maladie spécial handicap" ?... Question

Loïc.

PS: Juste comme ça, le parapente, c'était thumright
Revenir en haut Aller en bas
Monique
Actif


Nombre de messages : 456
Localisation : AVIGNON
Type d'amputation : Amputation fémorale droite suite à agénèsie,
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   Dim 26 Juin 2005 - 8:00

loack a écrit:
Bonjour, je me pose une question juste maintenant, car je débute dans le milieu professionel : eh oui, ça ne fait que 6 mois que je travaille... J'aimerai savoir comment ça se passe, si au niveau de la loi il y a un texte qui parle de la possibilité pour une personne handicapée (en l'occurence pour un amputé), de poser un jour spécial pour aller voir son prothésiste... En effet, je vais devoir aller voir mon prothésiste, peut-être même refaire une emboiture, et je me demandais s'il fallait que je pose des jours de congés normaux (parmis le petit nombre que j'ai) à chaque fois, ou si il y avait un moyen de prendre des jours style "arrêt maladie spécial handicap" ?... Question

Loïc.

PS: Juste comme ça, le parapente, c'était thumright
Bonjour, Very Happy
J'ai travaillé 27 ans comme assistante commerciale à EDF, Laughing je suis amputée curale.Pas de probléme, j'en ai parlé à la médecine du travail, et à mes chefs succésifs ;en moyenne je manquais 5 jours par an pour ma prothèse, j'avais un code pour soins médicaux, et je fournissais un certificat de présence à mon retour, beaucoup d'amputés au centre d'appareillage avaient droit à du temps!!!!!!!
Je parle au passé, car depuis 9 mois je suis à la bounce RETRAITE, bounce because j'ai eu trois enfants bom bom bom

Bon courage et bonne carriére flower
Revenir en haut Aller en bas
dorothée
Actif


Nombre de messages : 82
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 30/05/2005

MessageSujet: travail   Dim 26 Juin 2005 - 18:33

Bonjour à tous !

J'ai croisé une jeune femme dans un centre d'appareillage amputée tibilale bilatérale. Elle travaillait dans un garage (= petit effectif) et son "patron" lui imposait de poser des jours de congé pour se rendre en appareillage. C'est purement scandaleux mais cela existe. Il est clair que plus l'entreprise est importante et meilleurs seront les aménagements.
Bon courage

Dorothée
Revenir en haut Aller en bas
Monique
Actif


Nombre de messages : 456
Localisation : AVIGNON
Type d'amputation : Amputation fémorale droite suite à agénèsie,
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Re: travail   Lun 27 Juin 2005 - 18:03

dorothée a écrit:
Bonjour à tous !

J'ai croisé une jeune femme dans un centre d'appareillage amputée tibilale bilatérale. Elle travaillait dans un garage (= petit effectif) et son "patron" lui imposait de poser des jours de congé pour se rendre en appareillage. C'est purement scandaleux mais cela existe. Il est clair que plus l'entreprise est importante et meilleurs seront les aménagements.
Bon courage

Dorothée

Tu as raison Dorothé , c'est scandaleux, et c'est vrai, j'ai eu la chance de travailler dans une grande boite ou s'absenter pour raisons médicales est plus facile, mais pour bien travailler, il faut une bonne prothèse et pour avoir une bonne prothèse il faut des essayages , c'est un cercle vicieux,
Monsieur Chirac a annoncé que c'était l'année des handicapés je crois?
et avec le lundi de pentecôte les amputés auront peut-être droit à des jours pour leurs appareillages?????

c'est à suivre!!!
cordialement
Monique
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   Mar 28 Juin 2005 - 10:07

bonjour,


Je suis allée à une réunion sur le harcèlemen moral.
J'ai été très étonnée d'y rencontrer un nombre important de personnes amputées qui se disaient victimes de harcèlement au travail suite à leur amputation. pale

On ne peut pas laisser voir ses fragilités dans le monde du travail. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   Ven 26 Aoû 2005 - 17:09

Twisted Evil
Est-ce que tu paux nous en dire plus sur le harcèlement dont sont victimes les personnes amputées au travail ?

brigitte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   Ven 26 Aoû 2005 - 17:12

Bonjour LOACK
Je ne m'en souviens plus précisément, mais dans le code de la sécurité sociale, tu dois trouver ta réponse.
En principe, tu devrais pouvoir t'arrager avec ton employeur (ce qui a toujours été mon cas)
Si tu es travailleur handicapé, tu dois bénéficier de conditions particulières pour que ton handicap soit compatible avec ton emploi. L'appareillage en fait donc partie.
J'essaie de me renseigner plus précisément et je te tiens au courant
Brigitte Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   Ven 26 Aoû 2005 - 23:08

BONJOUR.
Amputé des 4 membres suite à maladie en 2002, j'ai repris le travail en janvier 2004. Au début, je prenais sur mon temps de repos pour aller chez le prothésiste. Devant le côté mesquin du service du personnel, je me fais dorénavant mettre en arrêt de travail par mon médecin traitant pour les jours où je me rends chez mon prothésiste. Cela ne pose aucun problème.






loack a écrit:
Bonjour, je me pose une question juste maintenant, car je débute dans le milieu professionel : eh oui, ça ne fait que 6 mois que je travaille... J'aimerai savoir comment ça se passe, si au niveau de la loi il y a un texte qui parle de la possibilité pour une personne handicapée (en l'occurence pour un amputé), de poser un jour spécial pour aller voir son prothésiste... En effet, je vais devoir aller voir mon prothésiste, peut-être même refaire une emboiture, et je me demandais s'il fallait que je pose des jours de congés normaux (parmis le petit nombre que j'ai) à chaque fois, ou si il y avait un moyen de prendre des jours style "arrêt maladie spécial handicap" ?... Question

Loïc.

PS: Juste comme ça, le parapente, c'était thumright
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   Lun 28 Nov 2005 - 17:09

regley a écrit:
Twisted Evil
Est-ce que tu paux nous en dire plus sur le harcèlement dont sont victimes les personnes amputées au travail ?

brigitte


bonjour

il y a quelques mois,j'accompagnait une amie dans un groupe de personnes victimes de harcèlement.

J'ai été fort surprise parce que +- un cinquième des participants étaient des personnes amputées.

Je n'y allait pas pour moi mais plus par soutien de mon amie.

J'ai été très mal à l'aise face à cette situation et j'y ai fort mal réagit.

Personne n'oserait renvoyer un employé parce qu'il a subit une amputation.

Mais si c'est employé subit des pressions par les autres et qu'il est fragile à ce moment là.S'il décide de s'en aller de lui même....



Maintenant, je ne pense plus comme je pensais à cette époque.
Plusieurs situations réussies dans ma vie professionnelle m'ont fait prendre du recul.


Mais je suis toujours convaincue que ce n'est pas une bonne idee de laisser voir son handicap.
Le fait que j'ai un handicap ne regarde pas la personne qui est en face de moi.
C'est une question de secret médical.


J'ai dépensé trop de temps et d'argent dans une prothese esthétique.
Je crois qu'il y a moyen d'améliorer les choses de façon plus simple et moins coûteuse que ce que j'ai fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   Jeu 29 Déc 2005 - 1:34

Perso, j'ai viré tout l'esthétique car ça ajoute un problème en plus. Au moins lorsque l'esthétique est nul, les gens ne sont pas à regarder avec insistense si je suis à 'découvert'.
D'entrée de jeu, " je vous anonce que je suis amputé".affraid

Le rapport de force fait que les 'spectateurs' sont parfois plus gênés que moi.

Pour le boulo, j'ai fait 10 ans dans différentes boites et je ne me rappelles pas avoir pris de congés: soit j'étais itinérant, soit je prenais une journée entière ( boulo à 120 bornes) car j'avais une très bonne mutuelle.

En règle générale, personne ne savait pourquoi je m'absentais. Expliquer ses mésaventures d'essayages, ce n'est pas pareil que de causer coiffure ou dentiste!

En fait, chaque situation est différente et nous devons tous les gérer au cas par cas.
scratch
Revenir en haut Aller en bas
PtiteMi
Actif


Nombre de messages : 73
Localisation : soOomewheeere oOover the RainboOow ...
Type d'amputation : fémorale (agénésie désarticulée à 9mois de vie)
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   Lun 9 Jan 2006 - 11:11

Bonjour tout le monde !

Moi je travaille depuis un an seulement... avant je faisais mes etudes dans une grande ville, le prothesiste etait à 15min en voiture, donc quand c'etait pour des petites reparations je pouvais y aller a la fin de ma journée de cours, et quand je devais exceptionnellement louper les cours, il suffisait de presenter un justificatif. Aujourd'hui je vis à 90km, je dois donc prevoir 3h de trajet... Alors comme je suis à temps partiel je prends sur mon temps "libre" (qui me sert normalement à gerer ma fatigue). J'evite au maximum de modifier mes horaires pour les visites au prothesiste, car j'ai toujours peur qu'au final on me reproche cette "priorité" et que ça me retombe dessus...

Bizette Very Happy
Mi

PS: euh... c'est ptet un peu tard mais... bonne année à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Massé
Actif


Nombre de messages : 167
Age : 52
Localisation : Avranches
Type d'amputation : tibiale gauche réalisée en 1990 appareillage systeme otto bock depuis juillet 2010
Date d'inscription : 12/03/2006

MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   Sam 6 Mai 2006 - 22:22

Je suis gestionnaire de ressources humaines dans la fonction publique,j'avoue que toutes les remarques faites ci-dessus sont très variées . L'attitude de certains patrons est parfaitement odieuse, mais il reagisse en "esclavagiste". J'ai aussi la chance d'être intervenant pour des formation relative au harcelement morale, j'avoue que j'ai vu peux d'amputaté ou d'handicapé venir .

Eh oui faire une prothèse c'est aller à des rendez -vous, c'est être moins disponible pour son emploi pendant quelque temps, chez moi pas de souci mes differents chefs ne m'ont jamais ennuyer pour quoi que ce soit et celà depuis pratiquement quinze d'amputation.

Les principaux problèmes que je peux rencontrer sont surtout des problèmes liés aux trajets chez les prothésistes et notamment sur la réglementation applicable en cas d'accident du travail et la position juridique de l'agent qui se rend au rendez vous.
Généralement, on accorde une absence avec salaire sans décompte de congé payé, mais il est demandé une attestation comme quoi l'agent s'est bien présenté chez le prothésiste.

Faire un arrêt de travail pour une journée de maladie j'ai du mal à concevoir ce système surtout qu'en matière de législation sociale et sauf convention collective plus favorable, les 3 prmiers jours d'un arrêt de travil ne sont pas rémunuérés (régime général).

J'avoue qu'on se doit d'étudier toutes les situations au cas par cas.... Dernièrement un agent demandait à bénéficier de 10 mn d'aménagement d'horaires (diminution de la durée hebdomadaire du travail) et souhaitait qu'on lui credite les fameuse 10 mn journalière sur son compte épargne temps..... J'avoue que je ne suis pas allé dans son sens puisqu'on lui a proposer un amégement d'horaire qu'il a refusé , le principal intérêt dans sa demande étant de benficier d'une demi journée de repos par mois... donc la je dis non.

Ce qui m'amène à dire que chaque situation est particulière et qu'on doit l'appréhender de manière différente à chaque agent.

De toute manière il faut regarder dans les conventiosn collectives des dispositions sont parfois prévues , sinon voir avec la médecine du travail.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.remember39-45.org/news/news.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prothésiste et travail...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prothésiste et travail...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etudiants et diplômés du BTS Prothésiste Orthésiste
» Prothésiste région Bordeaux ?
» Prothésiste sur Nice?
» Comment changer de prothésiste...
» un bon prothésiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Société - Vie quotidienne :: Droits et Législations-
Sauter vers: