Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ...

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés inattendus: il peut s'agir de piratage!

Signalez!


Partagez | 
 

 Abus de pouvoir

Aller en bas 
AuteurMessage
RBK
Actif
avatar

Nombre de messages : 777
Localisation : Suisse
Type d'amputation : RBK 1987
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Abus de pouvoir   Dim 10 Juin 2018 - 20:20

Je dirai qu'une chose change de prothésiste

_________________
RBK
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Michel B
Actif
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 59
Localisation : Côte d'Or
Type d'amputation : fémorale droite
Date d'inscription : 11/01/2015

MessageSujet: Re: Abus de pouvoir   Dim 10 Juin 2018 - 20:47

D'accord avec RBK!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Et la vie continue... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2254
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Abus de pouvoir   Dim 10 Juin 2018 - 22:32

Ces faits se sont passés il y a des années dis tu, et maintenant, tu as changé de prothésiste.

Comment cela se passe avec le nouveau ? Es tu satisfaite de son attitude à ton égard ?

Es tu satisfaite de l'appareil qu'il a produit pour toi ?

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2254
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Abus de pouvoir   Mar 12 Juin 2018 - 21:50

Oui, je suis appareillé par Didier Azoulay au CERAH et j'en suis parfaitement satisfait. Il est compétent, très à l'écoute, attentif, patient (et dieu sait si je suis chiant !).

Je suis très étonné de ce que tu dis de lui et du Cerah car ce n'est pas du tout comme cela que je ressens l'ambiance, ni pour moi même, ni pour les autres patients que j'ai pu croiser.

Ce qui se passe au Cerah est à l'opposé de ce que j'ai pu vivre chez un autre prothésiste Parisien du secteur privé ou dans un gros centre de rééducation du sud est parisien.

Je suis en ce moment en cours pour la deuxième mise et j'ai déjà essayé quatre pieds différents. Il n'a jamais été opposé au moindre essais de matériel, bien au contraire, il a toujours tout fait pour les faciliter.

Certes, il n'est pas parfait, il n'est pas Dieu le Père, il est très sollicité, mais il fait toujours au maximum de ses possibilités avec bon sens et bienveillance. 

Quand je disais que tu as changé de prothésiste, je ne parlais pas du collègue de Mr Azoulay que je connais bien car je sais que tu as quitté le Cerah il y a déjà plusieurs mois, peut être même plus d'un an, et que tu es actuellement suivi par une autre antenne. 

Je renouvelle donc ma question : 

Citation :
Comment cela se passe avec le nouveau ? Es tu satisfaite de son attitude à ton égard ?

Es tu satisfaite de l'appareil qu'il a produit pour toi ?

Bien amicalement
JP

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Eliza
Actif


Nombre de messages : 69
Age : 52
Localisation : Val de Marne
Type d'amputation : Fémorale droite 1987 - Genou Rheo/ Pied Talux
Date d'inscription : 08/07/2014

MessageSujet: Re: Abus de pouvoir   Lun 18 Juin 2018 - 16:29

Jean-Pascal,
Je ne parle pas de TON expérience mais de la mienne. Ce n'est pas parce que nos expériences sont différentes que cela t'autorise à jeter le doute sur mes propos et faire supprimer mes messages.

Les relations se sont dégradées avec mon orthoprothésiste quand j'ai refusé de continuer à souffrir sur l'entrejambe. Mon orthoprothésiste a proposé de faire une emboiture avec l'aide d'un confrère issu d'un autre service d'appareillage. J'ai accepté. Quand je suis arrivée le jour du rdv, j'ai dis bonjour, mon orthoprothésiste m'a présenté, donc la patiente qui rencontrait quelques difficultés. Ce confrère s'est alors exclamé : « ah les patients ils croient aux miracles », réflexion stigmatisante et déplacée. Je n'ai même pas eu le temps d'exposer mon ressenti et ma version des faits, ce monsieur a jaugé mon cas uniquement en fonction de ce que lui en avait dit son collègue. La stigmatisation n'est pas de l'écoute. Il n'y a eu aucun témoin de cette scène, aucun collègue, ni secrétaire n'étaient présents, j'étais seule avec ces deux orthoprothésistes. Ils ont refait la même emboiture ce qui a discrédité ma demande et accentué ma détresse.

Je ne fais pas une crise d'hystérie et autre « ragnagna », je ne suis pas entrain de régler mes comptes, je parle de mon expérience en m'en tenant aux faits, je partage ce que j'ai vécu avec d'autres personnes amputées afin d'avoir leur avis et leur aide sur des attitudes qui ne correspondent pas à l'éthique professionnelle des orthoprothésistes.
Arrêté du 23-02-07 relatif à la définition des appareillages réservés aux orthoprothésistes, aux conditions ouvrant droit à l’exercice et aux règles de bonne pratique qu’ils doivent respecter 
Cécile




_________________
Contact régional pour Adepa Paris/IDF
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Eliza
Actif


Nombre de messages : 69
Age : 52
Localisation : Val de Marne
Type d'amputation : Fémorale droite 1987 - Genou Rheo/ Pied Talux
Date d'inscription : 08/07/2014

MessageSujet: Re: Abus de pouvoir   Lun 18 Juin 2018 - 18:19

Bonsoir,

Le message qui ouvrait ce sujet a été supprimé par le modérateur me demandant de respecter l'anonymat des personnes, j'ai donc refait le message initial et une réponse.


Appareillée au Cerah, je souffrais beaucoup dans mon emboiture. J'étais comprimée au niveau des muscles adducteurs et surtout à la corde. La peau était régulièrement écorchée à l'entrejambe, je pouvais aussi avoir des plaies à l'arrière du moignon qui était très rouge, l'ischion était douloureux en position assisse. Il me fallait choisir entre le samedi ou le dimanche pour porter l'emboiture. Je mettais deux protections DAW pour supporter l'emboiture toute la journée au travail, je déchaussais tôt le soir.

Je voulais comprendre pourquoi je souffrais autant. Mon orthoprothésiste me disait que j'avais une corde des adducteurs très forte et que donc ce serait difficile d'avoir du confort. J'ai consulté un médecin spécialisé en médecine physique et réadaptation fonctionnelle, exerçant en libéral. Et je me suis dit que ce serait constructif que l'ortho et ce médecin se rencontrent. J'en ai parlé à mon orthoprothésiste, lui proposant de nous rencontrer tous les trois pour discuter de mon appareillage.

Quand je suis arrivée au rdv fixé quelques jours après, le médecin et l'orthoprothésiste étaient déjà en train de discuter ensemble, depuis plus de 20mn m'a dit la secrétaire. Quand le médecin m'a vu, il a pris son manteau, m'a lancé que l'orthoprothésiste allait m'expliquer et a quitté le service. Je n'ai rien pu faire tant cela s'est passé vite, ces professionnels m'ont sciemment évincé d'une discussion dont j'étais la première concernée. Il n'y a eu aucune discussion à trois comme je l'avais demandé et que ces professionnels avaient accepté. L'orthoprothésiste est resté vague et s'est contenté de parler de mousse qui allait améliorer le confort, ce qui n'a pas été le cas.

Qu'est-ce qui justifie de telles pratiques infantilisantes ? Quelle formation, quel statut, quelle réglementation autorisent ces professionnels à agir ainsi ?

Je ne faisais pas une réaction épidermique, je n'avais pas besoin de plus de considération ou d'empathie qu'une autre personne, je souffrais, j'avais besoin de compétences et que ma demande soit considérée et non infantilisée.
Cécile


_________________
Contact régional pour Adepa Paris/IDF
Revenir en haut Aller en bas
Cécile Eliza
Actif


Nombre de messages : 69
Age : 52
Localisation : Val de Marne
Type d'amputation : Fémorale droite 1987 - Genou Rheo/ Pied Talux
Date d'inscription : 08/07/2014

MessageSujet: Re: Abus de pouvoir   Lun 18 Juin 2018 - 18:23

et voici la réponse que j'avais donné.


Merci pour vos réponses…je ne crois pas que changer d'orthoprothésiste soit l'unique solution.
si je ne me trompes pas Jean-Pascal, je crois que tu es appareillé au Cerah par le même orthoprothésiste.

J'ai effectivement changé d'orthoprothésiste, j'ai travaillé avec son collègue qui m'a proposé un manchon, une nouvelle forme d'emboiture et le genou Rhéo. Il ne comprenait pas pourquoi son collègue ne m'avait pas proposé ce genou plus tôt.
En effet, j'ai toujours marché avec le total knee. J'ai jamais pu tenter autre chose malgré le fait que le Cerah soit un centre où l'on peut essayer du matériel (voir l'article dans le dernier Mag). Pourtant, j'ai abordé plusieurs fois le sujet mais j'avais toujours la même réponse, mon orthoprothésiste me disait qu' avec mon activité il était suffisant. Je lui ai fait confiance même si je sentais que je me traînais et fatiguais. Les deux dernières années pendant lesquelles j'ai travaillé avec cet orthoprothésiste, je n'arrivais plus à marcher avec ce genou, j'étais au bout du bout des réglages, l'orthoprothésiste le reconnaissait lui-même.
J'ai demandé et re-demandé le rhéo, il m'a dit que « ce genou ne m'apporterait pas plus de confort ». Ce qui est faux, il ne m'a pas fallu deux semaines pour mesurer le confort du Rhéo, lequel était pris en charge par la sécurité sociale depuis un bon moment.

Cécile

_________________
Contact régional pour Adepa Paris/IDF
Revenir en haut Aller en bas
RBK
Actif
avatar

Nombre de messages : 777
Localisation : Suisse
Type d'amputation : RBK 1987
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Abus de pouvoir   Lun 18 Juin 2018 - 21:18

Je suis surpris par cette modération excessive, pourquoi ne pas avoir simplement supprimé le nom des personnes ou des centres mis en causes ?

Certains doivent se remettre en question et éviter de se poser en référence

_________________
RBK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abus de pouvoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abus de pouvoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Divers :: Tribune libre-
Sauter vers: