Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ...

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés inattendus: il peut s'agir de piratage!

Signalez!


Partagez | 
 

 Bonjour

Aller en bas 
AuteurMessage
Charango71
Nouveau


Nombre de messages : 4
Localisation : Neulise
Type d'amputation : Aucune actuellement
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Bonjour   Dim 12 Nov 2017 - 14:35

Bonjour. Je m'appelle Clotilde et j'ai 23 ans. Maman d'une petite fille de 16 mois.
Je ne suis pas amputée mais pourrait venir à l'être et je cherche de bons conseils, des avis, des retours, le pourquoi, des personnes ayant subit une amputation.

Le 6 février je chute d'un camion en le déchargeant. Le hayon était au sol et je tirais une machine de 100 kg (sur roulette). Et la crac. Le pied a lequerre. Pompier et opéré d'urgence.
J'ai eu une luxation ouverte talo naviculaire avec des subluxations et des fractures un peu partout autour.
Deux broches, 20 aggrafes,un mois et demi d'immobilisation et avec une petite fille en bas âge j'ai du opté pour le fauteuil roulant. Puis abblation des broches et rééducation.
A l'heure d'aujourd'hui J en suis à 84 séances de kiné, tant balneo que en sec.

J'ai du change de chirurgien car le premier ne me prenait pas suffisamment au sérieux et pensait que jexagerais.

J'ai été operer dans une petite clinique qui n'avait jamais eu mon cas. Donc je suis partie a st etienne avec un très bon chirurgien. Celui ci a remarqué qu'il me restait des éclats d'os qui me blessent. J attend une date foperation.

Mais à l'heure d'aujourd'hui je n'ai pas récupérer la moitié de la mobilité de ma cheville. En dorsale c'est lanou j'ai le plus récupérer mais en réversion c'est quasi nul. Je n'ai donc plus aucun équilibre, une difficulté a la marche et incapacité à rester statique.
Bien entendu neuf mois après je ne cours toujours pas, et ne pratique rien de ce que je faisais avant.

Les éclats d'os ne se situent pas la où ma cheville est bloquée donc cette opération va enlever des douleurs mais pas régler le problème de la mobilité.

Je vais demander de faire des examens pour voir les tendons et ligaments car cela n'a jamais été fait et j'espère qu'il y a un problème et que cela pourra se résoudre.

Sinon je dois me résoudre a vivre une vie handicapante avec un pied qui me fait mal, une incapacité à marcher 500 m sans douleur, et à 23 ans je devrais oublier de pouvoir jouer avec mes enfants, et encore moins les mettre en sécurité en étant une super maman qui court vite pour rattraper le bambin qui court.

J'ai toujours travaillé et aime les job où l'on bouge, je ne supporte pas D etre assise et n'aime pas les métiers de bureau pourtant on m'y oblige car je n'ai plus le droit de forcer sur la cheville.

D'ici cinq ans j'aurais une arthrodèse en talo naviculaire car à cause de lait qui s'y ai infiltré les os vont sabimer et me faire mal. Le chirurgien m'a prévenu que dans l'avenir j'aurais sûrement la cheville bloquée à cause de larthrose précoce et des douleurs certaines que j'aurais.

Alors vraiment j'espère que je vais récupérer un maximum, pouvoir recourir , et vivre la vie a pleine jambe, et je vais tout faire pour.
Par exemple si rien n'évolueje ne pourrais jamais retourner à la montagne que se soit pour du ski ou même de la randonnée. Il faudra réfléchir à ce que l'on fait suivant mon handicap ...

Mais je me posais une sérieuse question, que si plus rien ne bouge par rapport à aujourd'hui, je ne me vois pas vivre ainsi. Et je me posais la question si Il y a trop de séquelles et trop de douleur peut on demander une éventuelle amputation ?
Je me doute que se ne serait pas quelque chose danondin et qu'il y aura aussi D autre inconvénient. Mais personnellement j'y verrais aussi des avantages de pouvoir vivre presque normalement.

Le chirurgien ma aussi mise en garde sur la possibilité de nécrose du talus car il y a toujours un oedème osseux, neuf mois après est il possible qu'un os nécrose ? Qu'est ce que ca fait ? Quelle conséquence ?

Merci pour ceux qui auront eu le courage de lire et de me répondre. Mais J essaie de voir aussi l'avenir et je pense avoir le droit de vivre une vie comme J en rêvais et de plus devoir être obligé de subir la vie.
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2288
Age : 65
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) et enfin tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 12 Nov 2017 - 15:47

Bonjour Clotilde,

Un os se nécrose quand il n'est plus irrigué par le sang. Les travées ne se renouvellent plus et il s'effondre car il ne peux plus assurer sa fonction de support.

Même si on vit très bien avec une amputation tibiale, ce n'est pas une partie de plaisir car c'est une situation bourrée d'inconvénients. Mais comme le disait Epicure, entre deux maux, il faut choisir le moindre.

Moi aussi je me suis blessé au pied, mais même si j'avais tout le temps mal, je n'avais pas de problèmes médicaux comme ceux que tu décris. J'ai sollicité une amputation pour pouvoir bénéficier d'un bon appareillage, le moins douloureux possible, et aussi fonctionnel et efficace que possible.

Moi aussi je suis assez actif et je voulais reprendre rapidement mes activités. Il a fallu 7 ans et 3 amputations pour parvenir à ce résultat .... !!! Mais maintenant tout va bien, enfin, et je me félicite d'avoir pris cette décision.

C'est une décision très lourde qui doit être longuement mûrie. N'hésite pas à prendre beaucoup d'avis, non seulement auprès de chirurgiens orthopédistes bien sûr, mais aussi auprès de médecins MPR (Médecine Physique et Réadaptation). Tu es proche de Lyon où tu peux consulter à l'HPEL ou au centre des Massues.

N'hésites pas à poster tes questions et tes interrogations sur le forum, ou tout simplement, à nous tenir au courant de ton parcours.

Bon courage

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
Charango71
Nouveau


Nombre de messages : 4
Localisation : Neulise
Type d'amputation : Aucune actuellement
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 12 Nov 2017 - 17:17

Merci pour votre réponse. Pour le moment on est pas encore à cette question mais je veux assurer mes arrières et si le chirurgien me le propose que je me retrouve pas dans l'inconnu.
Si je vis toute ma vie comme actuellement je ne le supporterais pas c'est certains. Si sa s'améliore c'est à réfléchir. C'est mon copain même qui m'en a parler et m'a dit que se serait sûrement une solution si plus rien ne bouge.
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2288
Age : 65
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) et enfin tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 12 Nov 2017 - 17:42

Les toubibs ne le proposeront pas car ils vivent l'amputation comme un échec. 

Et c'est vrai, c'est le constat d'échec des thérapies qui ont été entreprises mais pour le patient, l'amputation est parfois la seule solution pour améliorer sa qualité de vie.

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
Charango71
Nouveau


Nombre de messages : 4
Localisation : Neulise
Type d'amputation : Aucune actuellement
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 12 Nov 2017 - 17:45

Oui c'est sur c'est pour ca qu'on le garde dans un coin de tête. Mais j'ai quand même envie de tout essayer. Peut être qu'un tendon ou ligament c'est étiré et ne revient pas, ou qu'il a été sectionné. .. Je l'espère vraiment mais si il y a rien D autre je ne me vois pas vivre ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
RBK
Actif
avatar

Nombre de messages : 791
Localisation : Suisse
Type d'amputation : RBK 1987
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 12 Nov 2017 - 19:08

Que dire, si ce n'est qu'un problème à une cheville et infiniment moins handicapant qu'une amputation.
J'ai l'impression que tu ne mesures pas réellement les conséquences de l'acte que tu envisages.
Une prothèse c'est une cheville fixe, énormément de contraintes d'appareillage, tu ne prends pas ta douche avec, tu dois consacrer du temps tout les jours pour entretenir ton manchon et ton moignon, tu dois procéder a son renouvellement régulièrement.
Bref oublies cette idée saugrenue pour l'instant et fais tout ce qui est possible avant d'envisager un acte irréversible.

_________________
RBK
Revenir en haut Aller en bas
Charango71
Nouveau


Nombre de messages : 4
Localisation : Neulise
Type d'amputation : Aucune actuellement
Date d'inscription : 12/11/2017

MessageSujet: Re: Bonjour   Dim 12 Nov 2017 - 21:02

Je vis à la campagne et juste notre cours est accidentée et je ne peux même pas marcher correctement. Actuellement ca fait neuf mois que jhiberne dans mon canapé tellement le peu de mouvement me fait mal.
Comme je l'ai dis je n'en suis pas à la heureusement et je veux trouver toutes les solutions possibles pour régler cette mobilité mais je sais que tout ma vie j'aurais des opérations Jusqu a ce qu'on bloque totalement la cheville tellement elle a été abîmée. Le chirurgien m'a dit que lui amputait une personne sur deux a cause de nécrose soit de la chair ou des os ainsi qu'à cause des suites.
J'ai récupérer et marcher sans béquille rapidement car c'est mon tempérament et J avais une petite de six mois. Je suis peut être aussi moins sensible que D autre a la douleur.
Mais actuellement je m'empêche de faire des choses simples parce que je sais qu'elles me coûteront une douleur forte pendant deux trois jours.
A l'heure d'aujourd'hui je me douche toujours assise car si je perd l'équilibre c'est la chute assurée avec l eau, je prend des tramadol a tout va, et suit obligé de me masser la cheville chaque soir avant de m'endormir avec du gel froid pour effacer la douleur pour m'endormir.
Je compte vraiment relier ciel et terre pour me remettre et que ca ressemble à un pied sain, mais si je ne peux pas c'est toute une vie que je condamne a ne plus rien faire, a ne plus pratiquer de sport, et des vacances car je ne pourrais pas le supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Guide pour les nouveaux utilisateurs :: Présentation-
Sauter vers: