Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ....

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés indésirables ou inattendus:

Signalez !


Partagez | 
 

 L'art et la prothèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Cécilia
Nouveau


Nombre de messages : 6
Age : 24
Localisation : Jura
Type d'amputation : Aucune, mais cela m'a toujours intéressé.
Date d'inscription : 23/03/2014

MessageSujet: L'art et la prothèse   Dim 23 Mar 2014 - 12:01

Bonjour. Je m'appelle Ambre Cécilia, je suis étudiante en Ébénisterie et je réalise un meuble sur le concept de la prothèse.
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Modérateur


Nombre de messages : 802
Age : 47
Localisation : Alsace (68)
Type d'amputation : RAK
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: L'art et la prothèse   Dim 23 Mar 2014 - 13:35

Bonjour

En voilà une idée, incongrue mais vraiment originale !
Je suis curieux d'en (sa)voir plus !!!

 Wink

_________________
       N'est grave que ce qu'on veut bien considérer comme tel.            (Xavier Patier)
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Cécilia
Nouveau


Nombre de messages : 6
Age : 24
Localisation : Jura
Type d'amputation : Aucune, mais cela m'a toujours intéressé.
Date d'inscription : 23/03/2014

MessageSujet: Re: L'art et la prothèse   Dim 23 Mar 2014 - 16:13

Le sujet de mon diplôme est artefact, c'est à dire la modification par l'être humain d'un élément naturel. Je me suis intéressée à la prothèse car l'association de l'humain et de la prothèse crée un artefact, dans le sens où le corps humain est modifié par une création humaine.
Je me suis rendue compte que les prothèses, en plus d'être fonctionnelles, sont de plus en plus esthétiques.
Finalement, mon sujet d'étude se porte sur la lunetterie, car on oublie ou on ne sait pas que les lunettes sont de véritables prothèses, par le fait qu'une majorité de personnes en porte.
Je travaille sur les deux aspects des lunettes, c'est à dire fonctionnel et esthétique; et la limite entre les deux, car il existe maintenant des "fausses lunettes".
Je dois réaliser un dossier complet sur mon thème (la prothèse) et les témoignages sont déterminants pour appuyer mon concept.  
Dites moi si vous suivez...
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif


Nombre de messages : 2009
Age : 63
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (2009) puis ATCT (2011) puis Tibiale (RBK en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: L'art et la prothèse   Dim 23 Mar 2014 - 16:31

Oui, jusque là, ça va.

Il existe des prothèses endosquelettiques (comme les hanches) et des prothèses exosquelettiques dont les lunettes et nos jambes de bois font partie.

Là ou je suis moins, c'est sur les témoignages dont tu as besoin. Quel est ton questionnement ? Comment veux tu lier le concept de la prothèse (qui doit pallier à une déficience de l'humain "naturel") avec le mobilier qui lui est conçu au départ pour rendre la vie plus facile, plus confortable ?

C'est vrai qu'ensuite on a demandé au mobilier d'être beau, voire même prestigieux. Mais ça c'est une autre affaire.

C'est l'Américaine Aimee Mullins, athlète handisport, actrice et mannequin qui a diffusé l'idée de la prothèse qui soit à la fois une œuvre d'art et un dispositif utilitaire. Est ce là ta recherche ?

_________________
Jean-Pascal

"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"
"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Cécilia
Nouveau


Nombre de messages : 6
Age : 24
Localisation : Jura
Type d'amputation : Aucune, mais cela m'a toujours intéressé.
Date d'inscription : 23/03/2014

MessageSujet: Re: L'art et la prothèse   Dim 23 Mar 2014 - 16:53

Mon meuble est à l'image du corps humain au naturel, sans modifications.

J'ai donc réalisé une structure sobre, avec des lignes droites et franches (je ne me suis pas du tout inspirée des mobiliers de style qui sont très chargés).

C'est un meuble à tiroirs, d'un mètre de haut, sur 4 pieds. Les tiroirs représentent 1 tiers et les pieds les 2 tiers restant.

Le meuble est donc sobre. Il est mis en avant par des éléments rajoutés qui lui donnent de l’intérêt. Ce sont des éléments en acétate de cellulose (utilisé dans les montures de lunettes) qui, en plus d'être esthétiques, sont fonctionnels: ils servent à ouvrir les tiroirs (ce sont des poignées).

Le meuble a pris de l'intérêt grâce à des éléments prothétiques, il se différencie du commun et devient attrayant. 

Comme, par exemple, une personne qui voudrait se démarquer des autres en portant une monture de lunettes voyante.

Je prends le contre pied des prothèses. C'est à dire qu'au lieu de subir la prothèse, le meuble s'en pare pour marquer son aspect unique.

Les témoignages m'aideraient à avoir une vision réaliste de ce que c'est de porter une prothèse, je ne parle pas de lunettes car moi même j'en porte, mais de prothèse suite à une amputation car je pense que les personnes ne se rendent pas compte de ce que c'est.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art et la prothèse   Dim 23 Mar 2014 - 22:52

Excellent projet que celui-ci Ambre, avec cependant une nuance que je tiens à préciser c'est qu'une prothèse cesse d'en être une dès lors que son "propriétaire" l'a intégrée dans son schéma corporel.

Pour ma part le soir lorsque je quitte la prolongation de mon moignon je me sens comme nu, comme si il me manquait un morceau de moi-même. c'est un état qui ne vient pas du jour au lendemain mais au contraire très très très progressivement (ceux qui n'arrivent pas à cette sensation ne pas "anormaux" pour autant !)

Ensuite sur le fait que peu de personnes montrent leur accessoire, hélas oui, c'est dans la norme de cacher ce bijou de technologie (ou cet objet de pur délire suivant l'usage précis pour lequel il est destiné) Là aussi je reste persuadé que se promener avec sa prothèse apparente ne peut que contribuer à rendre courant l'inhabituel (au même titre que les lunettes, fut une époque pas si lointaine où un enfant était moqué si il portait des lunettes .....)
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Modérateur


Nombre de messages : 802
Age : 47
Localisation : Alsace (68)
Type d'amputation : RAK
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: L'art et la prothèse   Lun 24 Mar 2014 - 14:00

Je partage l'avis de grand pierre.

A propos des réactions des gens (proches ou inconnues), elles dépendent en très grande partie de l'aspect de la prothèse.

Avant, quand les prothèses étaient encore moches, je ne voulais surtout pas que la mienne se voit : les réactions n'étaient jamais enthousiastes, ca se lisait sur les visages même quand le discours disait le contraire. Je la trouvais moi-même repoussante (carrément, oui) mais pour autant je ne l'aimais pas moins que celle d'aujourd'hui...

Depuis quelques années* elles bénéficient d'une esthétique améliorée, soignée, design, et cela à tout changé : Les réactions sont globalement très positives et suscitent l'intérêt; on sent bien que les gens sont "agréablement" surpris. Et j'ai presque hâte tous les printemps que la météo me permette d'exhiber mon bel engin Wink

* les premières "belles" pièces ont commencé à voir le jour dans la deuxième moitié des années 90 (du moins dans mes souvenirs), et n'ont réellement commencé à se "démocratiser" qu'une dizaine d'années plus tard. On assiste même aujourd'hui à la naissance d'un nouveau marché tant les initiatives artistiques et de customisation fleurissent ici et là, hors de la sphère ortho-prothésiste.

_________________
       N'est grave que ce qu'on veut bien considérer comme tel.            (Xavier Patier)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'art et la prothèse   Lun 24 Mar 2014 - 14:54

C'est l'adéquation avec l'époque et aussi l'état d'esprit de l'époque qui fait l'objet beau ou laid, prothèse ou autre. Les prothèses outils de l'après guerre de 14 étaient belles la plupart du temps, et importables aujourd'hui. Cependant les prothèses de haut de gamme commercialisée aux USA sont des prothèses d'après guerre... D’aujourd’hui... Et comme après 1918 on y exhibe la réussite technologique triomphant de l'adversité, de l’adversaire, à tel point que les enfants et les adultes après la guerre du golfe voulaient des revêtements type camouflage lorsqu'ils en voulaient et que Otto bock, je crois, avait dû sortir un tissus de recouvrement dans ces coloris. Et nous, nous sommes souvent influencés par les américains, comment ne pas l'être?

Bon, les armées semblent avoir encore de beaux jours devant elles; il nous faudra bien faire avec. Perso j'ai craqué devant les esthétiques féminines ajourées en dentelle que je trouve trop sexy, les prothèses gothiques de Ludivine -une de mes ancienne patiente- qui les affublait de collant noirs, déchirés et rapiécés d'épingles de nourrices, le collant-baudrier-manchon-attaches distales avec rappels de ses motifs sur le recouvrement des prothèses fémorales de Fabrice; un type bi-amputé très court, toutes les impressions stratifiées sur les emboitures qui les transforment en oeuvres personnalisées ambiguës entre tatouage, tag, vêtement et membre perdu et fonction en partie retrouvée, mais également sur la superbe esthétique de Minnie, imitant tellement parfaitement l'autre jambe...

... mais aussi, il y a le geste, les autres, le chemin parcouru, la recherche de la justesse... Oui, tu as bien raison, Ambre, de te lancer là dedans, c'est aussi d'Art, de performance collective qu'il s'agit, et sans triche ni baratin.........
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art et la prothèse   Aujourd'hui à 11:43

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art et la prothèse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» félure d'effort due à prothèse mal adaptéé?
» travail et prothèse provisoire
» prothèse de membre en bois
» Le PROCARVE, prothèse de snowboard, à l'honneur en Italie
» don de prothèse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Guide pour les nouveaux utilisateurs :: Présentation-
Sauter vers: