Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ....

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés indésirables ou inattendus:

Signalez!


Partagez | 
 

 Suppression de pension AAH pour un amputé tibiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PtiteMi
Actif
avatar

Nombre de messages : 73
Localisation : soOomewheeere oOover the RainboOow ...
Type d'amputation : fémorale (agénésie désarticulée à 9mois de vie)
Date d'inscription : 09/01/2006

MessageSujet: Re: Suppression de pension AAH pour un amputé tibiale   Lun 16 Oct 2006 - 10:49

BOnjour,

Je savais déjà (par experience!) qu'une fois qu'on touche un salaire si petit soit-il, l'AAH est réduite sensiblement... meme pour un amputée reconnue à 90% d'invalidité comme moi.
Mais utiliser l'accès à un emploi comme argument pour baisser ce taux d'invalidité, c'est n'importe quoi !! Je suis super choquée !!

Mi
Revenir en haut Aller en bas
verosti
Actif
avatar

Nombre de messages : 240
Age : 59
Localisation : Boulogne/mer
Type d'amputation : tibiale gauche
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Suppression de pension AAH pour un amputé tibiale   Mer 18 Oct 2006 - 8:17

bonjour, je dis que c'est vraiment pousser les gens à la révolte ..
je viens de refaire un courrier pour une reconnaissance à 80% et l'octroi de la carte de stationnement.

au medecin coordinateur de la cotorep

lMa demande pour un recours gracieux, pour une reconnaissance à 80%de ma maladie avec amputation tibiale gauche, faite en juillet de cette année vient d’être rejetée.
Etant donné que le recours contentieux que j’ai envoyé en février 2005 est en attente jusqu’en février 2007, voir plus, vu les deux ans de retard de cette administration, je réitère ma demande en recours gracieux. Il m’est conseillé de m’adresser à vous, Docteur C........i.

L’octroi de cette carte m’a été accordé en juillet 2004 avec une reconnaissance d’invalidité à 60% J’attends, j’attends, et après de nombreuses démarches, de nombreux appels téléphoniques dirigés vers des voies sans issue avec pour simple compagnie une musique que je ne supporte plus car trop entendue, de nouveaux dossiers envoyés, une personne me répond en date du 1e et 2 juin 2006 que mon taux d’incapacité reste à 60% alors que ma santé s’aggrave et que cette carte m’est refusée vu le pourcentage inférieur à 80%. Je ne comprends pas non plus pourquoi ce taux reste fixe vu l’évolution de ma pathologie.
Un décret est pourtant enregistré en avril 2006 au J.O offrant la possibilité d’obtenir le droit de stationnement sans pour cela être reconnue à un taux égal ou supérieur à 80%.
J’ai appelé de nouveau et il m’a été répondu que le décret venait d’être mis en vigueur depuis la semaine dernière, à la limite de l’ironie. J’avoue ne pas avoir de chance, à quelques jours prés car mon dossier a été vu le 1er juin 2006. J’ai demandé à ce qu’il soit révisé directement mais j’ai dû de nouveau demander un recours qui vient de m’être refuser.

Dans ce dernier recours, j’ai demandé à être convoquée par la commission médicale et je serais accompagnée par un spécialiste de cette maladie orpheline dont je suis atteinte et qui, avec mon amputation, m’affaiblit fortement et rapidement dans ma vie de tous les jours. Cette maladie est la maladie de Buerger (ou trombo angéite oblitérante des membres inférieurs et supérieurs), avec le syndrome de Raynaud associé… Cette maladie reconnue rare est répertoriée comme telle.
Des examens faits en septembre 2005 montrent :
- une occlusion radiale gauche
- une occlusion cubitale droite
- une très important artériopathie tri tronculaire jambière droite.
- je suis toujours en soin avant d’obtenir une prothèse tibiale définitive avec des périodes
d’eschares au moignon.

En espérant être enfin entendue, je vous prie d’agréer, Docteur, l’expression de ma considération distinguée.

Mme STIVAL

Qui peut me conseiller pour d'autres actions . J'ai prévu , en cas de refus, d'avertir la presse et les médias régionnaux. Il y a trop d'incohérences et j'en suis excédée..beaucoup de promesses, beaucoup de bla bla, mais rien..de plus, je ne suis pas reclassable à mon travail et je passe en retriate our invalidité début décembre..
Que suis je aujourd'hui? Je suis trés en colère

Véronique
Revenir en haut Aller en bas
verosti
Actif
avatar

Nombre de messages : 240
Age : 59
Localisation : Boulogne/mer
Type d'amputation : tibiale gauche
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Suppression de pension AAH pour un amputé tibiale   Ven 20 Oct 2006 - 8:19

merci Spatuleman, ça fait du bien un peu de soutien mais je ne baisserais pas les bras. Il y a trop d'incohérences selon les régions. Et ceci , je pense demander aux presses régionales un coup de main pour faire une sorte de recensement . Je vais réflèchir à la question
Je trouve cela scandaleux d'être bloquée par des personnes censées être Humaines puisqu'en rapport avec la médecine( mais bon...) et qui me jugent sur des simples dossiers sans etre vue ni entendue..alors que je veux passer à leur commission avec mon médecin vasculaire.
à croire , comme on me l'a dit qu'ils ont trop peur de se faire passer pour ridicule en se contredisant
Merci
Véronique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suppression de pension AAH pour un amputé tibiale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suppression de pension AAH pour un amputé tibiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suppression de pension AAH pour un amputé tibiale
» Moins 50% sur les tarifs d'une pension canine pour associations..
» quel métier pour les amputés
» L'ostéopathie utile pour les amputés ?
» transport aérien pour personne amputée membres inférieurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Société - Vie quotidienne :: Droits et Législations-
Sauter vers: