Forum d'entraide pour les Personnes Amputées
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Activités physiques, ludiques, conviviales ....

consultez l'agenda d'ADEPA...

Messages privés indésirables ou inattendus:

Signalez!


Partagez | 
 

 la prothése imaginaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thomas vancraeynest
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Type d'amputation : étude trans-tibiale
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: la prothése imaginaire   Mer 22 Jan 2014 - 23:10

Hello tout le monde,

Si vous deviez rêvez un instant.. Rêver d'une prothèse extraordinaire.. Smile

Je l'imagine en peau de caméléon, multicolore et elle aurait le pouvoir de changer de couleur tout les jours. Elle serait beaucoup plus fun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 23 Jan 2014 - 6:14

La mienne serait un peu façon botte de sept lieues comme celles de l'ogre mais plus pacifique, et justement elle me permettrait de faire à la surface de l'océan des bonds prodigieux.

C'est vrai que ça serait pas mal de changer de couleur chaque jour........
Revenir en haut Aller en bas
sof57
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Localisation : moselle
Type d'amputation : fémorale gauche/ mai 2005
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 23 Jan 2014 - 14:31

Bjr!Tous d'abord Bonne et Heureuse année à Tous!! Pour moi, ma prothèse idéale, vue que je suis une femme serait qu'elle s'adapte automatiquement, quand je porte des chaussures à talon, et ne plus faire le changement de pied manuellement.
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 25 Jan 2014 - 13:23

Et pour moi, la prothèse idéale serait qu'on puisse changer en un clin d’œil l’extrémité pour "l'accessoire" le plus adapté à ce qu'on fait :  palme pour nager, pilon de grande surface pour le sable mou, lame pour courir, pied de pédale automatique de vélo, pied de ville, pied de randonnée etc ... et bien sûr elle serait tout-terrain, inoxydable, confortable, éventuellement lumineuse (rétroéclairée) ...

Rigolo quoi Smile!

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"


Dernière édition par JP (alias "droledepied") le Sam 8 Fév 2014 - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
thomas vancraeynest
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Type d'amputation : étude trans-tibiale
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 25 Jan 2014 - 18:24

Hey!

Merci à tous pour vos réponse,

La botte de sept lieues c'a ma fait penser à cendrillon est la chaussure en cristal qui ne lui va qu'a elle seule.. il y a d'autre conte ou légende autour des chaussures magique?

La prothèse interchangeable pour les soirées gala ou un trekking en pleine montagne, en un clic, ca serait le top! Bien vu droledepied!
Mais pour aller dans l'eau aujourd'hui, tu changes de fût?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 1 Fév 2014 - 7:39

Salut Thomas.

Il y la fille aux souliers rouges (ou la fille aux pieds coupés) de Andersen. Si je me souvient, à la mort de ses parents elle reçoit de magnifique soulier rouges. Elle en est tellement heureuse qu'elle se met à danser, danser, danser. Elle ne peux plus s'arrêter de danser, si bien qu'on doit lui imposer de force de lui retirer ses souliers pour qu'elle s'adonne aux tâches d'une fille de son âge. Mais il est impossible de lui retirer. Personne ni parvient. Ses soulier deviennent le handicap majeur vis à vis de ce que la société attends d'elle et son oncle doit se résoudre à lui couper les deux jambes. Je ne me rappelle plus comment le conte se termine mais il me remue terriblement.
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 1 Fév 2014 - 11:34

thomas vancraeynest a écrit:
La prothèse interchangeable pour les soirées gala ou un trekking en pleine montagne, en un clic, ça serait le top! Bien vu droledepied!
Mais pour aller dans l'eau aujourd'hui, tu changes de fût?

Salut Thomas,

Pour la prothèse idéale, j'ai oublié de dire qu'il fallait aussi qu'elle soit "sans poids" ... bien sûr  Very Happy  !

Pour répondre à ta question :
Je viens de changer de niveau d'amputation. Il y a quelques semaines, j'avais un moignon long avec une possibilité d'appui distal. Donc je pouvais donc si nécessaire aller dans l'eau "tout nu".

Mais la plupart du temps j'utilisais un sabot fabriqué sur mesure dans une matière qui va dans l'eau. C'était moins douloureux pour le moignon, cela limitait les risques de glissades et je l'enlevais pour nager.

Mais là, je viens juste de passer en amputation tibiale "normale" : Il faut donc que je trouve une bonne solution pour l'avenir. J'essaie donc d'imaginer cette prothèse tout terrain mais en mode "réaliste". Je me demande si un système excentrique (comme pour les vélos) pour bloquer le tube pourrait être utilisé.

Pour le moment le problème ne se pose pas : je suis en fauteuil, pas encore appareillé du tout. Je cicatrise.

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 1 Fév 2014 - 20:16

ça dévie un peu le sujet JP mais les efforts de torsion sur le tube sont tels que je me demande si le système excentrique serait suffisant pour empêcher que la prothèse ne se dérègle.
Revenir en haut Aller en bas
thomas vancraeynest
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Type d'amputation : étude trans-tibiale
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Lun 3 Fév 2014 - 10:38

Salut tout le monde,

Avant tout bon rétablissement JP, j’espère que tout ce passe bien!

Le sujet dévie c'est vrai Jean Luc mais ça m'intéresse tout autant! Quand vous parlez d'un système excentrique comme pour le vélo, vous faites référence à l'axe du pédalier?

Et une petite question: Les systèmes de suspensions qui utilisent la technologie du vide sont-ils intéressants?

Je ne sais pas si vous êtes tombés sur mon autre sujet où je me présente mais sinon je vous le copie/colle, je veux que vous le sachiez.

Je suis nouveau donc je me présente, je suis étudiant en dernière année de design industriel à la Cambre à Bruxelles. Depuis quelques années maintenant, je m'interroge pour tenter de changer notre regard sur les personnes handicapées, m'efforçant de faire rentrer les objets orthopédiques dans le paysage des autres objets quotidiens. L'année dernière, mon travail de fin d'année porté sur l'essai de "démédicaliser" la canne (http://www.thomasvancraeynest.com/#!Herr-Max-2013/zoom/c5rm/image13k3).

Aujourd'hui je travail sur la prothèse trans-tibiale, je sors d'un stage en collaboration avec Custoprothétik. J'ai toujours le même objectif: essayer de changer notre regard sur les personnes handicapés et leur proposer des objets contemporains.

Alors voilà, tout simplement si vous avez des petits trucs qui vous embêtent au quotidien avec votre prothèse ou l'envie d'écrire un bout sur le dessin ou l'idée d'une prothèse imaginaire, à vos claviers...


En attendant, Merci et au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 8 Fév 2014 - 13:30

Salut Thomas,

Oui, ma rééduc se passe normalement. Tout va bien, merci.

Pour l'excentrique, non, on parle du système qu'on voit souvent sur les tubes de selles pour le réglage en hauteur, ou encore sur les axes de roues de vélo. C'est le même principe.

jean luc a écrit:
ça dévie un peu le sujet JP mais les efforts de torsion sur le tube sont tels que je me demande si le système excentrique serait suffisant pour empêcher que la prothèse ne se dérègle.

Oui Jean-Luc, très juste remarque !

Dans ce cas, il faudrait soit canneler le tube, soit le gaufrer (faire un quadrillage en relief), mais ça va coûter cher.

Il faudrait peut être essayer d'abord avec un tube lisse pour voir si ça tient ou pas car "the simplest, the best" Smile.

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 802
Age : 48
Localisation : Alsace (68)
Type d'amputation : RAK
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 8 Fév 2014 - 14:03

jean luc a écrit:
les efforts de torsion sur le tube sont tels que je me demande si le système excentrique serait suffisant pour empêcher que la prothèse ne se dérègle.

J'ai essayé de faire pivoter une selle de vélo pour voir, et en y mettant toute mes forces : elle n'a pas bougé d'un iota ...
T'a essayé aussi ?   Wink

_________________
       N'est grave que ce qu'on veut bien considérer comme tel.            (Xavier Patier)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 8 Fév 2014 - 14:09

Les efforts subits par une tige de selle sont bien moindre que ceux d'une prothèse. Cette solution pour être tentée devrait l'être d'office avec un doublement de ce système (à mon avis entièrement personnel)
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 8 Fév 2014 - 17:33

Oui Fred, j'ai essayé aussi et ça n'a pas pas bougé non plus mais j'ai peur quand même que Jean-Luc ait raison ! Les efforts sur le tube doivent être largement plus importants que sur un tube de selle.

Ceci dit, avec un système pareil, il faut que des repères soient faits pour positionner correctement chaque "accessoire" en un clin d’œil, et donc on doit pouvoir retrouver le réglage tout aussi instantanément en cas de glissement.

L'idée de Grand Pierre est probablement à creuser : peut on allonger la fente sur le tube qui serre ? Est il possible d'installer deux excentriques aussi proches ?

Mais peut être existe t il un système plus fiable qui assurerait la même fonction ? Par exemple un collier avec une vis à pas fin et un bon bras de levier pour serrer tout simplement ? Bien sûr ça oblige à avoir la bonne clé sur soi, en plus de toute la panoplie des accessoires bien sûr Smile!

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Sam 8 Fév 2014 - 17:54

Et aussi, Thomas, je ne comprends pas bien ta question:
thomas vancraeynest a écrit:
Et une petite question: Les systèmes de suspensions qui utilisent la technologie du vide sont-ils intéressants?

Aujourd'hui, à ma connaissance, toutes les prothèses tibiales ou fémorales sont suspendues par dépression. Je n'en connais plus aucune qui tiennent avec des bretelles sauf pour certaines fémorales provisoires.

Est ce que cette question porte spécifiquement sur les systèmes "Harmony" et "Unity" des deux grands constructeurs ?

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
thomas vancraeynest
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Type d'amputation : étude trans-tibiale
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Mer 12 Fév 2014 - 10:52

Bonjour à tous,

Je vois le système excentrique maintenant, et je pense que ça pourrait convenir. Il faudrait changer le pied pour chaque activité?
Je me casse un peu la tête pour essayer de trouver un système qui fonctionne comme une cheville. L'idée est un peu complexe. Le pied serait diviser en deux: le talon et l'avant du pied (il n'y a plus de paume), Les 2 partie sont reliées sur le tube: si on fait une coupe au niveau du tube voila ce que ça pourrait donner: (O)
*Tube O
*Partie avant (
*Talon )
Si la personne veut porter des talons ou mettre son pied en position pour la nage. Elle fait glisser vers le bas seulement l'avant du pied.
Le talon reste fixe et il est muni d'un genre de silent bloc pour réduire les chocs.
Le système excentrique pourrait être utilisé.

Je me demande si c'est préférable de faire une prothèse sur laquelle tu peux enfiler ta paire de chaussure. Ou si la prothése n'a plus besoin de chaussure, mais dans ce cas il faudrait régler la hauteur de la prothèse à chaque fois par rapport à la hauteur de la semelle de la chaussure qu'on porte à l'autre pied.. Qu'en pensez-vous?

JP (alias "droledepied")Aujourd'hui, à ma connaissance, toutes les prothèses tibiales ou fémorales sont suspendues par dépression. Je n'en connais plus aucune qui tiennent avec des bretelles sauf pour certaines fémorales provisoires.

Est ce que cette question porte spécifiquement sur les systèmes "Harmony" et "Unity" des deux grands constructeurs ? a écrit:

Oui JP ma question était bien celle-la, je trouvais ce système très pratique et je me demandais si il était souvent utilisé.

Je souhaite une bonne journée à tout le monde!


Revenir en haut Aller en bas
RBK
Actif
avatar

Nombre de messages : 702
Localisation : Suisse
Type d'amputation : RBK 1987
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Mer 12 Fév 2014 - 11:50

Si je comprends bien ton explication, ton idée occulte complètement le dynamisme du pied c’est éliminatoire pour moi.
Quand à marcher sans chaussure dans la rue, rien que pour des questions d’hygiène (propreté) ou de protection du pied je n’adhère pas non plus. De même si je suis en pantalon, je ne trouve pas confortable de marcher avec une prothèse ou la jambe est remplacée par un tube (un jour ou il y a du vent par exemple) en short pas de problème par contre mais c’est réservé pour les vacances.

_________________
RBK
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 802
Age : 48
Localisation : Alsace (68)
Type d'amputation : RAK
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Mer 12 Fév 2014 - 19:29

thomas vancraeynest a écrit:
...Ou si la prothése n'a plus besoin de chaussure, mais dans ce cas il faudrait régler la hauteur de la prothèse à chaque fois par rapport à la hauteur de la semelle de la chaussure qu'on porte à l'autre pied.. Qu'en pensez-vous?

En effet, ce problème de réglage se pose tout le temps, même quand on vit avec chaussures : Dès qu'on en change, qu'on se met pied-nus ou en savates on est déséquilibré.
Mais c'est vrai que l'idée d'utiliser ma prothèse sans chaussure me trotte dans la tête depuis pas mal de temps, mais uniquement dans le but de me débarrasser de cette enveloppe esthétique de forme et de "couleur" anatomiques. Les lames carbones qui s'y cachent sont tellement mieux assorties avec les C-Leg et autres KX06 !!
Le problème c'est qu'elles ne sont pas adaptées pour marcher tel quel avec, il faudrait y ajouter une semelle ...

Et puis il faudrait que les chaussures se vendent à l'unité aussi....  drunken

Mais ce serait uniquement pour certaines périodes de l'année, car quand on ne voit pas la prothèse j'aime mieux qu'on la devinne pas, comme le souligne FAT dont je rejoins l'avis.

_________________
       N'est grave que ce qu'on veut bien considérer comme tel.            (Xavier Patier)
Revenir en haut Aller en bas
RBK
Actif
avatar

Nombre de messages : 702
Localisation : Suisse
Type d'amputation : RBK 1987
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Mer 12 Fév 2014 - 22:27

L'enveloppe esthétique de nos pieds dynamique est franchement moche je ne peux pas dire le contraire mais finalement elle est pratique. Quand je rentre chez moi je me déchausse et marche pieds nus (avec une tibiale réglée pour des chaussures plate ça ne me pose pas de problème) et je me vois mal le faire avec une lame carbone surtout sur le parquet, mon épouse ferait les gros yeux.
L’esthétique de la jambe est également une bonne protection contre les chocs de la vie quotidienne que ce soit contre des objets ou contre d’autres personnes.
J’ai donc opté depuis longtemps pour le pratique plus que pour le coté design, ça me fait penser à certains fauteuils contemporains très beaux mais sur lesquels il est impossible de rester assis plus de 5 minutes

_________________
RBK
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Dim 16 Fév 2014 - 15:17

Dans ma première amputation transmétatarsienne, je marchais directement sur la lame en carbone. En effet cette solution avait été choisie en accord avec mon prothésiste pour gagner de la hauteur. Il s'est malheureusement avéré que marcher directement sur la lame simplement protégée par une semelle mince provoquait rapidement le délitement des couches de carbone qui constitue cette lame.

J'ai été très déçu par cette constatation car le look de la lame "nue" me plaisait beaucoup.

Par la suite, quand j'étais en ATCT, et toujours pour gagner de la hauteur, on a également choisi de ne pas garder l'enveloppe, mais on a protégé la lame avec la chaussure : là, le problème était de "coincer" et de maintenir la lame à sa place dans la chaussure ce qui était très compliqué.

Donc on a fini par par conserver l'enveloppe ....

Comme je trouve cette chose hideuse, sur ma dernière prothèse, Jean-Luc avait eu la délicatesse de poncer les orteils pour transformer ce pseudo-pied en plastique en une espère de ballerine qui assurait le même effet, mais sans avoir la prétention de ressembler à un pied.

Dans mon idée, un excentrique fixé au niveau de l'emboiture devrait serrer un tube sur lequel est fixé soit un pied soit n'importe quel autre effecteur parfaitement interchangeable.

J'aimerais bien savoir si cette idée est complètement loufoque ou si une solution dans ce sens pourrait être envisageable.

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
thomas vancraeynest
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Type d'amputation : étude trans-tibiale
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Mar 18 Fév 2014 - 10:23

Bonjour à tous,

Je partage votre avis sur l'apparence de la prothèse qui se veut réaliste. De plus, elle n'est pas très résistante et elle se salie assez rapidement.

Pour le fait de ne plus porter de chaussure, c'est clair que marcher dans la rue sans rien serait créer un nouveau problème d'hygiène que l'on peut éviter avec une chaussure!

Maintenant pour la forme design Wink je pense de toute manière que la forme la plus harmonieuse pour relier le genoux et le pied est la forme du mollet.

L'idée est donc de faire une prothèse qui reprend la forme du mollet, mais avec le moins de matière possible pour l'alléger au maximum, que la chaussette, le pantalon ou le bas collant se positionnent correctement sur la prothèse. Qu'on puisse l'entretenir facilement: nettoyage, résistance à l'eau, aux chocs, au vieillissement. Et que l'on puisse l'utiliser avec tous types de chaussures: basket, chaussures à talon et une palme. Mais le tout avec la même prothèse.
Je pense dessiner un serie d'accessoires pour permettre de la personnaliser en fonction de la couleur de vêtement ou autre, dans le même style qu'une paire de chaussure.

Jean-Pascal, pour répondre à ta question oui je pense que le système excentrique peut fonctionner! Si tu fais un petit dessin pour me montrer ce que tu as dans la tête, je peux te donner un coup de main Wink.

J'ai mis un peu de temps a vous répondre mais je suis sur un autre projet qui se termine dans une semaine, je suis un peu à la bourre.

Bonne journée et merci pour vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
tchoa
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : 13,83
Type d'amputation : professionnel
Date d'inscription : 13/03/2014

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 13 Mar 2014 - 17:09

eh bien ça cogite dur dans les chaumières Very Happy 
juste une petite infos, la prothèse (tibiale) amphibie existe déjà ( voir Aqualeg sur le web), la cheville
"déclipsable" pour mise en extension aussi. malheureusement les deux ensembles ne fonctionne pas.
Aujourd'hui les prothèse tibiales peuvent aller dans l'eau sans (trop) de soucis mis à par.....l'esthétique Mad 
C'est pourquoi les personnes appareillées anglo-saxones abandonnent de plus en plus l'habillage esthétique traditionnel au profit de look "high tech" carbone ou autres décos laissant apparaitre le squelette de la prothèse. Il faut dire aussi que la vision des personnes amputées dans ces pays (USA Australie..) et de façon générale, le handicap est peut être mieux accepté.
PS: petit clin d'oeil, les peintures qui changent de couleurs avec la temperature ambiante existe blackeye le rêve de prothése caméléon n'est peut être pas si utopique!! tongue 
allez continuons à cogiter !! bonne journée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
Actif


Nombre de messages : 382
Age : 41
Localisation : Montpellier
Type d'amputation : fémorale gauche, genou Endolite KX-06, pied Freedom Highlander
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 13 Mar 2014 - 21:36

Fred a écrit:

Mais c'est vrai que l'idée d'utiliser ma prothèse sans chaussure me trotte dans la tête depuis pas mal de temps, mais uniquement dans le but de me débarrasser de cette enveloppe esthétique de forme et de "couleur" anatomiques. Les lames carbones qui s'y cachent sont tellement mieux assorties avec les C-Leg et autres KX06 !!
Le problème c'est qu'elles ne sont pas adaptées pour marcher tel quel avec, il faudrait y ajouter une semelle ...

Endolite est en train de sortir le BladeXT : c'est comme un Flex-run mais avec une semelle. Je l'ai essayé brièvement et ça me brancherait bien de voir ce que ça donne sur une journée de travail.

http://www.endolite.co.uk/catalogue/feet/bladext/downloads/935370%20bladeXT%20A3%20flyer%202013.pdf

Sinon, de nombreux prothésistes ont déjà collé un talon sur un Flex-run.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brasseriedesgarrigues.fr
thomas vancraeynest
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Type d'amputation : étude trans-tibiale
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 14 Mar 2014 - 10:12


En utilisant le BladeXT par exemple, faut-il régler la hauteur de la prothèse en fonction de la chaussure que l'on porte à l'autre pied? Car du coup il faut la régler à chaque changement de chaussure..

Sinon, j'ai trouvé 2 projets sur le web, qui me paraisse intéressant:

https://www.alleles.ca/

http://www.aviyaserfaty.com/#!__outfeet


Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Dim 16 Mar 2014 - 16:16

Gwenaël a écrit:
Endolite est en train de sortir le BladeXT : c'est comme un Flex-run mais avec une semelle. Je l'ai essayé brièvement et ça me brancherait bien de voir ce que ça donne sur une journée de travail.

http://www.endolite.co.uk/catalogue/feet/bladext/downloads/935370%20bladeXT%20A3%20flyer%202013.pdf

Mon Cher Gwen,
Si jamais tu faisais l'essai de ce pied sur une de tes journées "normales", je crois que nous serions nombreux à être intéressés par ton ressenti ....
Amitiés
JP

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
Actif


Nombre de messages : 382
Age : 41
Localisation : Montpellier
Type d'amputation : fémorale gauche, genou Endolite KX-06, pied Freedom Highlander
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 28 Mar 2014 - 0:48

JP (alias \"droledepied" a écrit:

Si jamais tu faisais l'essai de ce pied sur une de tes journées "normales", je crois que nous serions nombreux à être intéressés par ton ressenti ....

Je devrai bientôt pouvoir l'essayer à l'occase d'une journée d'initiation à la course le samedi 28 avril à Lunel (34).
P't'être ben que je partirai en courant pour ne pas le rendre ! Maintenant que je trotte pas mal...  geek

D'ailleurs parmi le petit groupe "d'athlètes" qu'on forme, on est en train de se monter le bourrichon pour faire cette course :

www.rueedesfadas.fr

Hihi, les genoux à piles, on oublie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brasseriedesgarrigues.fr
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 28 Mar 2014 - 9:17

Quand je disais "journée normale", je pensais à la journée laborieuse d'un artisan brasseur exemplaire qui bosse à l'intérêt général de la nation et à la grandeur de la culture gustative ...

Je ne pensais pas aux délires puérils de gamins hilares qui réalisent leurs fantasmes de fêtes et de bains de boue .... Smile  désirs fort respectables par ailleurs soit dit au passage.

En clair mon interrogation est :

Est ce que ce "BladeXT - qui est comme un Flex-run mais avec une semelle -" pourrait être suffisamment polyvalent pour servir de pied dans la vie de tous les jours ?
Pourrait il être monté tel quel sur une prothèse "de ville" pour mener une vie ordinairement active ?
Et est ce qu'Endolite pense l'inscrire à la LPPR ?

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
Actif


Nombre de messages : 382
Age : 41
Localisation : Montpellier
Type d'amputation : fémorale gauche, genou Endolite KX-06, pied Freedom Highlander
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Dim 30 Mar 2014 - 17:53

JP (alias \"droledepied") a écrit:
Quand je disais "journée normale", je pensais à la journée laborieuse d'un artisan brasseur exemplaire qui bosse à l'intérêt général de la nation et à la grandeur de la culture gustative ...

Je ne pensais pas aux délires puérils de gamins hilares qui réalisent leurs fantasmes de fêtes et de bains de boue .... Smile  désirs fort respectables par ailleurs soit dit au passage.

Est ce que ce "BladeXT - qui est comme un Flex-run mais avec une semelle -" pourrait être suffisamment polyvalent pour servir de pied dans la vie de tous les jours ?
Pourrait il être monté tel quel sur une prothèse "de ville" pour mener une vie ordinairement active ?
Et est ce qu'Endolite pense l'inscrire à la LPPR ?

Biensûr que je vais l'essayer sur une ou plusieurs journées de boulot, mais tant que je ne l'ai pas, je n'ai rien pour alimenter la conversation. Il te faudra donc être un peu patient, JP, petit enfant qui trépigne.
Il va surtout falloir assumer l'esthétique du truc. Sans doute plus facilement avec un bermuda/short qu'en pantalon.

Pour la prise en charge, je me renseignerai, mais c'est peu probable étant donné que la pied a une vocation assez exclusive. Déjà qu'un Ossur Reflex n'est pas pris en charge alors qu'il offre un intérêt indéniable, comme pour l'Echelon.

Pour une utilisation quotidienne, la remarque de Thomas est intéressante, sur le réglage du pied en fonction de la hauteur de semelle de la chaussure côté valide. Il vaut mieux faire le montage avec la chaussure qui a la plus haute semelle et en mettant des entretoises (rondelles) sur la prothèse. En enlevant les entretoises, on compense une semelle moins haute.
Autre soucis, c'est un pied encombrant : il risque de ne pas aller pour les tibiaux avec un moignon long, n'est-ce pas JP... Pareil pour les genoux prothétiques encombrants et des personnes de taille moyenne, voir petite. Avec un KX-06 et mon 1,80 m, un flex-run ne passe pas. Le Blade XT est à peine moins grand qu'un flex-run, reste donc à voir s'il ne me faudra pas le monter sur un genou plus simple/plus compact.

Bref, des essais à faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.brasseriedesgarrigues.fr
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Dim 30 Mar 2014 - 19:54

Merci Gwen de cette réponse !

Effectivement, je trépigne .... Smile

A propos de :
Gwenaël a écrit:
c'est un pied encombrant : il risque de ne pas aller pour les tibiaux avec un moignon long, n'est-ce pas JP...
Je pense que ce problème est désormais résolu car je suis passé en transtibial au tiers moyen un peu avant Noël.

Donc maintenant plus d'ATCT, et donc plus d’appui distal bien commode, mais (normalement) la potentialité de monter tous les pieds prothétiques, du Flex Run au Procarve, en passant par tous les adaptateurs et amortisseurs possibles.

Avec aussi en prime une emboiture enfin "normale" et théoriquement maitrisée par n'importe quel prothésiste.

Bon mais pour l'instant, je suis toujours au fauteuil et je trépigne.....

PS : pour l'esthétique du truc, elle me plait énormément, surtout pour le bureau. J'aime faire bouger les lignes.

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
JLO
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1341
Age : 70
Localisation : Hérault
Type d'amputation : amputation fémorale droite
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Dim 30 Mar 2014 - 21:48

Tiens
Ces messages me font penser à ce que disait (il y a 10 ans) Dominique Hamot sur Listamp.
Il utilisait un collier à serrage rapide de vélo pour changer rapidement de pied.
Avec images en +
http://ovh.to/NoA1BH4
http://ovh.to/iwT2Kmu

_________________
Jean-Luc
C-Leg v3/ Variflex XC
W650/Squire ST2
Revenir en haut Aller en bas
http://jl.obadia.free.fr/
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Dim 30 Mar 2014 - 23:35

Ben oui   Very Happy  !!!!!
C'est exactement ce que j'avais dans l'idée.

Donc non seulement c'est possible, mais surtout, ça marche !!! cheers !!!

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
thomas vancraeynest
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Type d'amputation : étude trans-tibiale
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Mar 1 Avr 2014 - 10:28

Salut tout le monde,

Pourquoi vouloir changer de pied à chaque foi que l'on change de chaussure? Si c'est une question de réglage, quelles réglages que ça engendrel?  

Je bosse sur un système qui permet un réglage multi-axial placé sous l'emboiture, un peu comme le système pyramidale d'Otto Bock. Si vous pouvez me dire quelles sont les réglages définitifs et ceux qu'il faut modifier à chaque fois? Je vais essayer d'optimiser le système.


Merci pour vos réponses, c'est toujours super intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Mar 1 Avr 2014 - 10:56

Quand on change de chaussure, c'est pas le pied lui même qu'on change c'est la hauteur du pied.

Chaque chaussure à sa hauteur propre et il faut que le bassin reste horizontal. Donc il faut régler la hauteur du pied prothétique par rapport au membre controlatéral.

Le problème, quand on commence à toucher à ça, c'est qu'on dérègle tous les autres réglages auxquels il ne faut surtout pas toucher. C'est assez compliqué. Même certains prothésistes s'y perdent.

Pour changer "d'embout" facilement, il faudrait pouvoir ne toucher qu'à la hauteur, donc que le tube et le pied conservent tous les autres réglages faits par le prothésiste.

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 802
Age : 48
Localisation : Alsace (68)
Type d'amputation : RAK
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Mer 2 Avr 2014 - 18:42

En complément aux explications de JP :

C'est en fait la différence de hauteur entre le talon et l'avant-pied qu'il faut régler. Plutôt qu'un long discours cette image (que j'avais postée ils y longtemps) montre clairement quel réglage devrait être facilement accessible (sachant qu'il existe des pieds le permettant, pieds très prisés des femmes amatrices de talons...)

L'image de droite est la fusion des deux premières.


_________________
       N'est grave que ce qu'on veut bien considérer comme tel.            (Xavier Patier)
Revenir en haut Aller en bas
RBK
Actif
avatar

Nombre de messages : 702
Localisation : Suisse
Type d'amputation : RBK 1987
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Mer 2 Avr 2014 - 22:16

JP ne veut pas de chaussures sur sa prothèse donc c'est plus compliqué. Il faut en plus du réglage de la hauteur de talon pouvoir récupérer la différence de hauteur de semelle.

_________________
RBK
Revenir en haut Aller en bas
JLO
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1341
Age : 70
Localisation : Hérault
Type d'amputation : amputation fémorale droite
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 3 Avr 2014 - 8:26

Soit simplement rallonger le tube de bas de jambe  Smile

_________________
Jean-Luc
C-Leg v3/ Variflex XC
W650/Squire ST2
Revenir en haut Aller en bas
http://jl.obadia.free.fr/
thomas vancraeynest
Nouveau


Nombre de messages : 9
Localisation : Belgique
Type d'amputation : étude trans-tibiale
Date d'inscription : 22/01/2014

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 3 Avr 2014 - 13:35

Génial, merci beaucoup!

J'y travaille...  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 802
Age : 48
Localisation : Alsace (68)
Type d'amputation : RAK
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 3 Avr 2014 - 19:21

JLO a écrit:
Soit simplement rallonger le tube de bas de jambe  Smile

Non, la hauteur de tube n'est en aucun cas à modifier, juste l'équilibre entre l'avant et l'arrière du pied. Le coté valide recevant la même hauteur de semelle ca n'a pas d'incidence sur la hauteur !

_________________
       N'est grave que ce qu'on veut bien considérer comme tel.            (Xavier Patier)
Revenir en haut Aller en bas
RBK
Actif
avatar

Nombre de messages : 702
Localisation : Suisse
Type d'amputation : RBK 1987
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 3 Avr 2014 - 20:32

FAT a écrit:
JP ne veut pas de chaussures sur sa prothèse donc c'est plus compliqué.

_________________
RBK
Revenir en haut Aller en bas
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 3 Avr 2014 - 20:55

Oui, l'idéal (pour moi) serait que le pied prothétique n'ai pas besoin de chaussure pour fonctionner mais ce n'est pas possible car pour l'instant, aucun n'est conçu (ni construit) pour cela, à part quelques lames de course bien sûr.

Donc pour le moment, mon ambition serait de trouver le moyen de passer facilement d'une activité à une autre avec la même emboiture, c'est à dire, celle qui va bien.

Par exemple, pourvoir passer facilement de la prothèse de ville à celle du vélo, ou à la palme, ou à celle qui va sur le sable ou au ski, ou encore à la randonnée.

Mais je crois que c'est encore un peu utopique ....

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
JLO
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1341
Age : 70
Localisation : Hérault
Type d'amputation : amputation fémorale droite
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 3 Avr 2014 - 22:10

Fred a écrit:
Non, la hauteur de tube n'est en aucun cas à modifier

On a du mal se copmprendre!
Comme le pied prothétique n'aura pas de chaussure il va y avoir un racourcissement du côté prothétique (hauteur de la semelle du pied chaussé), donc forcément il faudra allonger le tube.

JP
Je ne vois pas ce que ton problème a d'utopique.
Le système de D Hamot devrait te satisfaire.
Parles-lui en, il est sur Listamp!

_________________
Jean-Luc
C-Leg v3/ Variflex XC
W650/Squire ST2
Revenir en haut Aller en bas
http://jl.obadia.free.fr/
JP (alias "droledepied")
Actif
avatar

Nombre de messages : 2111
Age : 64
Localisation : Ile de France
Type d'amputation : Trans-métatarsienne (en 2009) puis ATCT (en 2011) puis tibiale (en 2013).
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Jeu 3 Avr 2014 - 22:34

Oui Jean-Luc, le système à excentrique semble idéal pour répondre à une partie de l’interchangeabilité que je recherche. Je compte bien contacter D Hamot dès que j'aurais une prothèse (et un peu de pratique avec elle).

Mais je crois que Fred a aussi raison dans le cas de changements de chaussures ou de type de pieds.

On est loin des recherches esthétiques de Thomas ....

_________________
Jean-Pascal
"Le premier échec, c'est de ne pas essayer"

"On ne résout jamais un problème sans en créer dix autres" (George Bernard Shaw, portant un toast à Albert Einstein dans les années 20)
"Les miracles, il faut les faire soi-même". (Titre du livre de Sina Trinkwalder, Droemer, 2013, [Wunder muss man selber machen]).
"Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir. Autrement dit, plus ça rate, plus on a des chances que ça marche" (devise Shadock).
"Les malades n'ont pas le temps d'être patients"
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 802
Age : 48
Localisation : Alsace (68)
Type d'amputation : RAK
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 4 Avr 2014 - 13:03

Effectivement, je parlais bien du cas ou on porte les deux chaussures.

_________________
       N'est grave que ce qu'on veut bien considérer comme tel.            (Xavier Patier)
Revenir en haut Aller en bas
JLO
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1341
Age : 70
Localisation : Hérault
Type d'amputation : amputation fémorale droite
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 4 Avr 2014 - 13:20

On est bien d'accords!

_________________
Jean-Luc
C-Leg v3/ Variflex XC
W650/Squire ST2
Revenir en haut Aller en bas
http://jl.obadia.free.fr/
babeth.flecheau
Actif
avatar

Nombre de messages : 588
Localisation : Sarthe 72
Type d'amputation : amputation fémorale gauche
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 4 Avr 2014 - 17:09

En période d'été j'ai des chaussures dont les talons varies de peu en hauteur, aussi je le ressent car à la marche je part en avant.
Je met donc une ou deux demi-semelle au niveau du talon dans mes deux chaussures.
Revenir en haut Aller en bas
JLO
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1341
Age : 70
Localisation : Hérault
Type d'amputation : amputation fémorale droite
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 4 Avr 2014 - 17:39

Bonjour Babeth

Tu ne peux pas régler l'équin de ton pied?
(donner plus d'appui sur la pointe)

_________________
Jean-Luc
C-Leg v3/ Variflex XC
W650/Squire ST2
Revenir en haut Aller en bas
http://jl.obadia.free.fr/
babeth.flecheau
Actif
avatar

Nombre de messages : 588
Localisation : Sarthe 72
Type d'amputation : amputation fémorale gauche
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 4 Avr 2014 - 17:54

je ne peux pas faire de réglage à la prothèse car elle est habillée
Revenir en haut Aller en bas
JLO
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1341
Age : 70
Localisation : Hérault
Type d'amputation : amputation fémorale droite
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 4 Avr 2014 - 18:02

Tu devrais demaner à ton prothésiste de te faire un petit passage pour l'outil qui mermettra les réglages.
Si c'est une pyramide il faut généralement une clé ALLEN de 4 (les clés en frome de T sont les plus pratiques)
visser en arrière et dévisser en avant (du même nombre de  tours, en général 1/2 tour suffit) pour donner plus d'appui sur la pointe.
Mais ce n'est valable que si tu es bricoleuse,
sinon s'abstenir ++

_________________
Jean-Luc
C-Leg v3/ Variflex XC
W650/Squire ST2
Revenir en haut Aller en bas
http://jl.obadia.free.fr/
babeth.flecheau
Actif
avatar

Nombre de messages : 588
Localisation : Sarthe 72
Type d'amputation : amputation fémorale gauche
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 4 Avr 2014 - 18:49

Ok merci pour tes bons conseils, mais je ne suis pas bricoleuse  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
JLO
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1341
Age : 70
Localisation : Hérault
Type d'amputation : amputation fémorale droite
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   Ven 4 Avr 2014 - 20:54

Alors touche à rien Smile

_________________
Jean-Luc
C-Leg v3/ Variflex XC
W650/Squire ST2
Revenir en haut Aller en bas
http://jl.obadia.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la prothése imaginaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
la prothése imaginaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la prothése imaginaire
» la prothése imaginaire
» Etudiants et diplômés du BTS Prothésiste Orthésiste
» Votre opinion sur les prothéses de bain????
» Prothésiste région Bordeaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum d'ADEPA :: Prothèses - Appareillage :: FAQ - Foire aux Questions sur l'amputation-
Sauter vers: